Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/08/2014

LE TEMPS EST UN AMI

****

 

EN CE JOUR, MON CIEL EST OFFENSÉ.

JE CROIS QUE LES DOCTEURS M'ONT JOUÉ DU BANJO.

MES CRAINTES ONT FAIT FUIR LES OISEAUX.

JE VOUDRAIS TANT, MAIS JE NE POURRAIS JAMAIS L'OUBLIER....

 

****

Lire la suite

26/08/2014

EN CLIGNANT MES YEUX

 

MES YEUX SONT EN FEU.

LE SOLEIL A OUBLIÉ DE VENIR NOUS SALUER.

DEPUIS, LE CIEL NE FAIT QUE PLEURER.

J'ESPÈRE Ô COMBIEN QUE SA VENUE FERA DES HEUREUX....

 

****

Lire la suite

21/08/2014

DE MES YEUX RÊVEURS

 

CROIRE AU MEILLEUR.

EN DÉPIT DE MA MALADIE, JE CROIS EN LA VIE.

VIVRE EST UN HONNEUR.

L'AMITIÉ, C'EST VOULOIR PARTAGER CE QUE L'ON RESSENT.

QUE MES PRIÈRES PUISSENT SOULAGER LES MEURTRISSURES DU MONDE !

 

J'AFFIRME QU'AIMER, C'EST VIVRE.

IL FAUT RETIRER LES MAUVAISES HERBES,

AFIN DE POUVOIR PARTAGER NOS BONNES INTENTIONS....

 

 

 

Lire la suite

18/08/2014

CARESSER LE CIEL

 

Je chante la vie.

La voie de la lassitude, je dois la refuser.

Des tueries, le monde en est blasé.

Et j'écoute alors le chant d'un oiseau qui me suit....

Lire la suite

15/08/2014

POUVOIR S’ÉVADER

 

Le Soleil ne se montre point.

La lune qui me parle est ô combien charmante.

Les actualités sont plus qu'alarmantes.

Et j'écoute alors les étoiles qui atténuent mon chagrin....

 

Mais j'éprouve le besoin de rêver.

Lire la suite

11/08/2014

L’OCÉAN DE TES YEUX

 

 

MES LARMES, JE LE SAIS LES CONTER.

SANS M’Y ATTENDRE, L’AMOUR M’EST REVENU.

 

LE BONHEUR EST UNE INTENSE LUMIÈRE.

ET DEPUIS, JE VIS LA PLUS BELLE DES ROMANCES….

 

 

 

Lire la suite

08/08/2014

UNE TERRE DE PROMESSES

 

 

LA VIE EST SI MYSTÉRIEUSE.

MAIS QUE JAMAIS LA CHANCE NE NOUS OUBLIE.

 

 

 

Lire la suite

04/08/2014

RETENU EN OTAGE

 

 

La honte, elle, je le défie.

Mais, en la vie, je veux croire….

 

 

 

Lire la suite

01/08/2014

L’ORBITE DE TON ÂME

 

 

SANS TOI, MON AMOUR,

JE NE SERAI PLUS DE CE MONDE.

 

ÉCOUTONS LE CIEL QUI VEUT

SE CONFIER À NOUS !

 

VOILÀ, C’EST LE (468) QUATRE CENT SOIXANTE HUITIÈME

TEXTE.

 

Lire la suite