Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2014

LES YEUX HUMIDES

 

 

Les oiseaux sont présents.

Pour quelques instants, je suis un vent serein.

Je voudrais tant que me sourit le destin.

Il serait à même à faire le bonheur de nos enfants….

 

L’amour nous est offert. 

Je crois aisément que les fleurs sont amoureuses.

Je sais, la plume de mon âme est fiévreuse.

Et la nuit, les étoiles deviennent des perles de lumière….

 

Ma vie, elle, je la vis. 

Que plus jamais la maladie ne m’idéalise.

L’azur du ciel et le temps poétisent.

Mais la brume de mes yeux sait que je la supplie….

 

Le jour, je me perds. 

Je marche sans même savoir où je vais.

À jamais, mes handicaps, je les hais.

Et j’entends au loin venir me chercher la lumière….

 

Ô mon Amour, je t’aime.  

Saches que tu es tout ce que j’attendais.

Tes préférences, je les connais.

Le temps cherche à nous écrire un beau poème….

 

Mais mes yeux sont humides.  

Pour quelques minutes à peine, je fus le vent.

Aurais-tu entendu chanter les goélands ?

Et, grâce à toi, mon Amour, tout redeviendra limpide….

 

 

Jacques

 

 

 

Commentaires

Quel courage tu as pour écrire ces
jolies choses
fais confiance en la médecine, vis
au jour le jour sans penser au lendemain
je t'admire
gros bisous,,,,,,,,,,,je me sens impuissante
devant tant de douleur

Écrit par : Christiane | 11/07/2014

Les commentaires sont fermés.