Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2014

COMME RÊVER

 

 

COMME RÊVER PEUT ÊTRE MERVEILLEUX

 

 

 

Seul dans sa chambre

Il s'ignore.

Il veut s'envoler ailleurs :

Reposer quelques instants

Dans son imagination

Qui pourrait l'emmener

Loin de tout.

 

  Sa tête repose sur l'oreiller,

  Et le reste de son corps

 S'étend sur le lit.

 

Il pleure encore.

Mais se moque de l'instant,

Car rêver lui ferait

Le plus grand bien.

 

Une musique très douce

 Vient lui effleurer l'ouïe,

 Et ses yeux se ferment.

 

Il s'évapore, s'échappe,

Et s'éloigne de tout.

 

 Dans sa tête, le vide complet.

Le voici à la recherche

Et, à la découverte

D'un tout autre horizon.

 

Le calme descend.

Quelques musiques parviennent

Encore jusqu'à lui.

 

Horizon bleu

 Par la pureté d'un ciel serein

Par la mer calme,

Immense dans sa grandeur.

 

Le bruit des vagues

Venant se jeter contre les rochers

Emportant au loin avec elles

Le souvenir du moment

Dans leur éternel mouvement.

 

Le soleil qui découvre

Son corps étendu

Sur le sable chaud.

 

Ses yeux se posent

Sur un coquillage muet.

 

 Ses mains caressent le sable doré.

 

Calme est la mer, belle, et bleue.

Splendide est ce ciel étincelant

Des rayons du soleil.

 

Protégé par les rochers,

 Il découvre

Les merveilles et les mystères

De la nature.

 

Il fait très chaud,

Et la tranquillité de cette mer

Le détend de sa fatigue.

 

Oh comme il aime çà ....

 

Le bruit des mouettes

Volant en rase-mottes.

Ces mouettes qui se nourrissent

De toutes ces richesses de la mer bleue....

 

Un vent très léger

   Lui apporte un frisson de fraîcheur.

 

Il se sent à l'aise

Devant la douceur de cette plage

Rien ne le  perturbe.

Par contre, il savoure

Pleinement l'air pur

Qu'il prend plaisir à humer.

 

Bientôt le soleil se couche

Et il ne veut surtout pas manquer cela.

 

Splendide !

Le soleil lance de multiples reflets

De teintes merveilleuses

 Avant la tombée du jour.

 

En pleine extase

Devant ce crépuscule aux couleurs

Profondes de vie et d'espérance,

Il se libère de tout.

 

Toutes les lumières scintillantes

Et remarquables de couleurs,

De ces couleurs pénétrantes,

Il vibre de son état.

 

Que c'est fantastique !

Formidable.

Les couleurs flottent

Sur la surface de l'eau.

 

Quelles richesses extraordinaires

Recèlent la nature.

 

Comment ne pas aimer cela

Quelle splendeur !

         

  Il se sent léger....

                 

Où suis-je ?

Est-ce possible ?

 

 

 

Jacques

 

 

Écrit à Denain,

                                         Le 03 Octobre 1985                                          

 

                                     

 

                                           

26/06/2014

LA MAGIE DES MOTS

 

 

Mon âme n’aspire qu’à la paix.  

Je sais que des gens sont dans le besoin.

Les promesses font fuir les dauphins.

Et dans l’océan qu’est ton cœur, je m’y plais….

 

Je me plonge dans tes horizons.  

Mon Amour, tes pensées soignent les miennes. 

Je sens ainsi ton âme devenir magicienne.

Le vent me dit adorer attiser les braises de notre passion….

 

Notre Terre s’adonne à la magie. 

Pourtant, elle sait que ses fleurs sont magnifiques.

Elle sait que ses roses demeureront lyriques.

Nul ne pourra leurs dire qu’elles nous jouent la comédie.

 

Je veux que le Soleil les soutienne. 

Comme moi, il apprécie ainsi la magie des mots.

Depuis, le temps veut me jouer du banjo.

Mais je crois que des larmes ruissellent en mes veines….

 

Pourtant, j’ai réappris à vivre. 

Avec toi, mon Amour, tout me paraît possible.

Tes sourires sont pour moi irrésistibles.

Que d’un parfum de folie, la lumière soit plus réceptive !

 

Elle me dit bien me connaître. 

Tout en écoutant sa musique, elle me dit être Reine.

Stupéfait ! Je lui dis que ma vie est tragédienne.

Et ne s’essoufflant, le vent cherche à ouvrir mes fenêtres….

 

Je vois que la lune est souriante. 

Ce beau diamant qu’est la vie ne peut m’être volé.

Ô mon tendre Amour, tu me fais chavirer.

Et la lumière de ton cœur océan demeure si envoûtante….

 

Jacques

 

 

 

22/06/2014

ÉCRIT POUR UN AMI

 

 

J’ai écrit ce texte pour un ami

Qui vient juste de perdre sa Maman.

 

 MAMAN, TU ME MANQUES

 

 

L’océan de la vie m’ouvre les paupières. 

Maman, tu sais combien ma peine est profonde.

Je crois que mes larmes effraient le monde.

Mais les sillages de ton Amour deviendront légendaires….

 

Je t’imagine entrain de chanter. 

Vois combien les oiseaux veulent t’applaudir.

Les portes du ciel viennent de s’ouvrir.

Je sais bien que tu ne veux point me voir pleurer….

 

Mon cœur se croit sans avenir.  

J’ai bien vu les signes que tu m’as envoyés.

Tes sourires viendront me réconforter.

Ô Maman, la vie a encore tant de choses à m’offrir….

 

Je sais que tu aimais tant la vie. 

Tu vois ! La lumière de ton âme chante pour moi. 

J’écoute l’horloge de ton cœur qui bat.

Et confiante, tu feras se dissiper la brume de mes nuits….

 

Le deuil me cause des tracas.

Maman, je ne sais comment le franchir.

Ô mon Dieu, Puisses-Tu nous bénir.

Au seuil de la souffrance, je ne m’y adapte pas….

 

Tu dois te reposer. 

J’avais encore tant de choses à te dire.

En rêvant, je te vois me sourire.

Dans mes yeux, tu liras l’amour qui ne peut que briller….

 

Le bonheur, tu me l’as offert. 

Saches qu’à jamais les étoiles scintilleront.

Je pleure en partageant mes émotions.

Et lorsque tu t’endormiras, n’éteins pas cette lumière !

 

Jacques

 

 

 

 

20/06/2014

AU CŒUR DES SILENCES

 

 

Veut m’écouter le temps.

J’ai mémorisé chaque instant de ma vie.

Au cœur des lourds silences, je prie.

Je plonge dans un univers qui est si différent….

 

J’ai su y étouffer mes cris. 

De mon clavier sonore, j’écris mon histoire.

Le mépris ne pourra jamais m’émouvoir.

Mon Dieu, Peux-tu écouter mon cœur qui Te chante la vie ?

 

Pourtant, mes yeux me piquent. 

La raison qui m’ébranle est un souffle de vie.

Au cœur de mes pesants silences, je prie.

Et la lumière vient me composer sa propre musique….

 

Le Soleil me prend la main. 

Ô mon Amour, je veux t’offrir le meilleur de moi.

Je respire la magie de ces instants-là.

De notre Amour naît une lumière qui éveille mes instincts….

 

Pour de l’argent, la Terre est exploitée. 

Mais ces mots ne devront plus être conflictuels.

Depuis, elle se demande si je pense à elle.

Et, de mes yeux blessés, je ne veux plus être désappointé….

 

M’avoue ne rien comprendre le vent.   

Tel un oisillon, je veux découvrir de jolies prairies.

Au cœur de mes pesants silences, je prie.

Mon bel Amour, la vie demeure un voyage surprenant….

 

Le bonheur déteste les sevrages.

Pourtant, je crois sentir la lumière qui m’étreint.

J’essuie alors les sillages de nos chagrins.

Ô mon Amour, les musiques de la nature nous soulagent….

 

Jacques

 

 

 

16/06/2014

LA VIE EST UN CRI

 

 

À mes yeux, la vie est un cri.  

Un cri sourd qui, lui, ne s’essouffle point.

Sans aucun tourment, je te reviens.

Ô mon Amour, de ta tendresse, je me languis….

 

Elle me dit faire danser les blés. 

Elle me dit faire de moi un grand voyageur.

Elle fait ainsi s’épanouir mon cœur.

Mais mes amis d’autrefois feignent de m’avoir oublié.

 

Je ne vis qu’à travers toi.  

Saches que de ton Amour, j’en ai tant besoin.

Notre belle romance se chante si bien.

À jamais, l’espoir nous montrera le chemin de la foi….

 

Mais, déjà, le temps s’interroge. 

Ton Amour est un gracieux Soleil qui m’enlace.

Auprès de toi, j’ai enfin trouvé ma place.

Savais-tu à quel point m’avaient blessé les mensonges ?

 

Les discordes, je vais les ignorer.   

L’azur du ciel nous chante son élogieux refrain.

Le fait de respirer, je souris chaque matin.

Et de vivre sans maladie ne l’aurais-je déjà tant espéré ?

 

À la colère, je lui tourne le dos.

Hélas, les coups bas me meurtrissent le cœur.

Les silences sont parfois dévastateurs.

Mais de mes cris, je n’entends que des rires et des ragots….

 

Tu vois ! Ma confiance saigne. 

Ô mon Amour, vois combien le vent nous caresse.

À jamais, nous n’écouterons que la sagesse.

Et, ensemble, nous irons décrypter le chant des baleines….

 

Jacques

 

 

 

12/06/2014

COMME LE BLEU DU CIEL

 

 

A pleuré le bleu du ciel.

Pourtant, je crois qu’il entend mes prières.

Il voudrait tant ne plus voir de civières.

Avec calme, je lui dis que notre monde est cruel….

 

Comme nous, il souffre.  

Il souffre de voir des gens qui se déchirent.

Il aimerait tant voir les enfants sourirent.

Mais il sait que dans la souffrance, on s’y engouffre….

 

Comme nous, il a ses humeurs. 

Une de ses larmes vient me parler d’amour.

Pourrait-elle chanter au grand jour ?

Alléluia, pour que s’assèche la rivière de nos pleurs !

 

Je lui dis qu’Aimer, c’est vivre. 

L’univers ne devrait plus jamais souffrir.

Vivre, c’est vouloir oser s’épanouir.

Pour respirer, je chante ces notes qui m’enivrent….

 

J’ai souvent défié la science. 

Un docteur m’a sauvé la vie à deux reprises.

Sous une pluie de mercis, je poétise.

Et la douleur nous incitera toujours à la prudence.

 

Ô mon Amour, tu vois ! Un oiseau se plaint.  

Comme le bleu du ciel, je pleure sans aucune offense.

Vois combien nos larmes déplorent la violence.

Et pourtant, je veux entendre tes sourires ô combien sereins….

 

Jacques

 

 

 

09/06/2014

MUSICIEN IGNORÉ

 

 

Mon Amour, je mémorise tes sourires.

J’entends des oiseaux qui me donnent leurs conseils.

Me séduit la Lumière qui rend grâce au Soleil.

Je veux que ma maladie ne puisse plus jamais se réjouir….

 

Le courage est un musicien ignoré. 

Rassurants, les rêves de l’univers se chantent.

Je crois que des colombes sont présentes.

Elles ne veulent plus voir mon âme déstabilisée….

 

J’écoute chanter les couleurs du ciel.  

Les brûlures de mes douleurs me mettent aux abois.

Je sais bien que la morphine me les calmera.

Et les docteurs savent que mon sang est épais tel le miel.

 

Je sais, la vie vaut le coup d’être vécue.   

Quelques souvenirs sont gravés dans ma mémoire.

L’azur du temps, lui, se montre aussi bavard.

Mais pourquoi mon âme fut-elle mise à nu à mon insu ?

 

J’écoute chanter les fleurs.  

À mes yeux, l’incompréhension reste insultante.

La maladie se montre toujours exubérante.

Mais, involontairement, de sa présence, je prends peur….

 

Ô mon Amour, vois combien je suis tien. 

Vois comme la lumière de ton cœur me protège.

Hélas, les obstacles de la vie sont des pièges.

Saches bien que ta tendresse me comble au quotidien….

 

Tu es ma Terre sentimentale. 

M’émouvants, j’ai bien mémorisé tes sourires.

Ce musicien ignoré veut m’applaudir.

Mon bel Homme, de notre Amour s’érige une cathédrale….

 

Jacques

 

 

 

05/06/2014

RÊVES ENSOLEILLÉS

 

 

 

Les regrets me font frissonner. 

Je vous avoue que les douleurs m’empoisonnent.

Ô combien l’amour fait grandir les hommes.

Il est certain que le temps qui passe est fait pour s’aimer….

 

Les rêves me transportent.   

Une vie sans amour, ce n’est point une vie.

Le vent qui souffle en est peu séduit.

Je crois sentir de douillets nuages qui m’escortent….

 

Mon Amour, chanteront nos lilas. 

Les regrets sont une terre que se laboure.

Vois combien la lumière se savoure.

Un jour ou l’autre, je pense que le ciel nous félicitera….

 

Tu vois ! Nos roses nous écoutent. 

Les vaches du pays nous feront du bon lait.

Comme nous, elles honorent la paix.

Ô mon Amour, c’est ton cœur qui efface mes doutes….

 

Tu sais, t’aimer me fait vivre. 

La consolation, tu la trouveras dans mes bras.

Pour diverses raisons, la joie se chantera.

Mon Amour, tu vois, nos fleurs nous écrivent un livre….

 

Jamais je n’ai aimé comme je t’aime. 

Avec toi, je retrouve un parfum de jeunesse.

J’adore l’ivresse de tes douces caresses.

Mon Amour, que nos rêves ensoleillés nous emmènent….

 

Jacques

 

 

 

 

02/06/2014

LES AVEUX DU CIEL

 

 

Le destin vient m’enlacer. 

Je n’ai fait que lui quémander une faveur.

L’amour doit préserver ses valeurs.

Et je vois l’azur de mon ciel qui se met à me dorloter….

 

Le Soleil du jour me convient.

Avec mes sentiments, je te construis un nid.

Tel l’azur d’aimer, ma vie, le ciel la bénit.

Ô mon Amour, de nos réminiscences naît ce refrain….

 

Vois comme les roses s’enlacent. 

La lumière de ton cœur me chante la joie.

Vois comme mon âme s’en attendrira.

Amoureusement, de mes soucis, je m’en débarrasse….

 

Ma vie veut être une jolie musique. 

Je sens tes yeux ensoleillés venir m’étreindre.

Le destin, lui, ne cherche qu’à me joindre.

Écoutes les aveux du ciel qui, eux, sont poétiques….

 

Ces roses tiennent à nous.  

Ô mon Amour, t’aimer est un cadeau gracieux.

Observes ce ciel qui fait danser nos yeux.

Je crois que les étoiles veulent apprendre de nous….

 

Vois la lune qui nous embrasse. 

Entends-tu les fleurs qui nous chantent l’espérance ?

Amoureusement, Je te fais ainsi mes avances.

Tu sais ! La lumière des amours nous exprimera sa grâce….

 

Jacques