Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/03/2014

MONTÉE D'ADRÉNALINE

....

 

Un soleil timide nous a empêchés de sortir.

Nous sommes restés sur le plus douillet des nuages.

Soyons patients, mon Amour ! Le printemps est un présage.

Notre joie en sera plus intense : rien ne pourra l'anéantir....

 

Tu n'aimes pas me savoir enfermé dans ma tanière.

Pourtant nous y dormons enlacés : elle se veut conviviale.

Alors nous devrions croire aux promesses des étoiles.

Elles sillonneront l'horizon du ciel qui comprend nos prières....

 

Pourquoi verser tant de larmes, mon bel Amour ?

La fraîcheur des océans nous enivre de leur parfum.

Parles-moi du poney que tu as rencontré en chemin.

Alors les épines des roses se couvriront de velours....

 

Mon élégant roi, séchons nos larmes au plus vite.

Nous éprouverons souvent ce besoin urgent d'évasion.

Nous ne sommes que des pantins accablés par la dérision.

Entends-tu le chant du coq, mon Amour ? Il nous félicite....

 

Nous pouvons accorder notre confiance aux oies.

Elles veillent, elles sont les adeptes de la surveillance.

Elles ne chahuteront ni les poules, ni même notre chance.

Et on y découvrira les mélopées d'une basse-cour qui fait loi....

 

Aucune loi ne régentera notre manière d'aimer.

Sous un soleil capricieux, je n'en dors pas mon trésor.

Tu es mon guide, mon soutien qui éveille tous les accords.

Lorsque tu es absent, plus tenaces sont mes pensées.... 

 

Viennent ces mots dans une montée d'adrénaline.

Jamais les rivières ne menaceront notre bonheur.

Alors prenons le temps de planter toutes nos fleurs.

Et la lune honorera les amoureux aux humeurs câlines....

 

Le monde adore les rhododendrons fertiles.

Au battement de ton coeur, je trouve le réconfort.

Toi, l'homme de ma vie, tu es ma lumière, mon or.

A tes côtés tout me paraît simple : viens sur mon île....

 

Jacques 

Écrit le mercredi 17 Mars 2010

 

 

....

 

Les commentaires sont fermés.