06/01/2014

TRISTE CONCERTO

 

 

La compassion n’existe plus.   

L’amour est pour moi une majestueuse poésie. 

L’encre de mon âme écrit ce que je vis.

Je crains que ma tristesse ne soit qu’un refrain méconnu….

 

Le ciel se montre galant. 

Hélas, des familles se perdent de vue.   

Et, bien des rivières sont en crue.

Ô mon Amour, je poétise avec l’azur du temps….

 

Mes larmes sont muettes.  

Les prochaines vendanges seront généreuses.  

La vertu de mon cœur est comateuse.

De la rigueur hivernale a besoin notre belle planète….

 

Le vent garde ses secrets. 

Les orages font souvent parler les Dieux.  

Seul l’amour fait pétiller mes yeux.

Au cœur des saisons, mes espoirs se font discrets….

 

Mes douleurs me trahissent. 

L’azur du temps veut poétiser avec ce ciel.   

En mon cœur ruisselle du bon miel.

Ô combien je voudrais que l’hypocrisie périsse !

 

Que la misère disparaisse. 

La lumière est une musique qui me raisonne. 

Nos cœurs qui s’aiment fusionnent.

Ô mon Amour, je plonge dans l’océan de ta tendresse….

 

La compassion a disparu.

Le grand large salé nous montre sa colère. 

La courtoisie se perd dans l’univers.

Hélas, les gens qui se déchirent se perdront de vue….

 

Mon cœur devient un brasier. 

La pluie s'attendrit des braises de ma tristesse.

Je veux aussi croire en la gentillesse.

Ô mon bel Amour, je poétise avec tes tendres baisers….

 

Je sombre de mélancolie. 

La chance ne devrait point nous oublier.

Je veux que m’habille la sérénité.

Saches que l’amour que tu m’offres berce mes nuits….

 

Le vent veut écouter mon cœur. 

Mon Amour, dis-moi ces mots qui me rassurent.  

Le temps nous donnera ainsi la mesure.

Au crédit des aurores, tu me verras en apesanteur….

 

Les oiseaux chantent rarement en solo.  

Ô mon Amour, ils aiment le battement de nos cœurs.

Le temps écoute la mélodie de notre bonheur.

Et la lumière de mon âme te compose ce triste concerto….

 

Jacques

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.