Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/12/2013

L'HEURE D'AUTOMNE A SONNÉ

....

 

 

En amour, tout paraît si simple mais il y a certaine chose 

Que l'on doit savoir gérer : l'harmonie passe avant tout.

Une complicité absolue à toute épreuve qu'attendez-vous ?

Le jour et la nuit sont d'un réconfort ignoré que rien oppose....

 

Le dialogue demeure le plus important, faute d'oublier :

Les printemps se succèdent mais ne se ressemblent pas.

Un hiver peut contrarier les songes, les plus sages et là :

On se retrouve face à une impasse qu'il ne faut négliger.

 

L'amour est un univers dans lequel on doit s'investir :

Câlins, caresses et les mots tendres qui nous rassurent.

Les regards et l'observation manquent et nous susurrent

Que notre subconscient montre l'urgence d'un devenir....

 

Mon coeur est fatigué et mon âme, elle, est épuisée :

Je te recherche à tout instant, les saisons se maquillent,

Les rivières cherchent leur océan et mes yeux brillent :

L'heure d'automne a sonné et l'hiver chante sa liberté.

 

Mon amour, tu me manques. Tes sourires, j'en ai besoin.

Ô combien, j'attends toujours et le temps se souviendra.

Viens me rejoindre, j'ai tant à te dire et là tu comprendras.

Je ne change pas. Une éclipse naît lorsque je me souviens....

 

Les oiseaux répondent tous présents à l'appel et ils mangent.

Leurs chants sont si divers en glorifiant toute la sainte journée.

Je sais qu'ils ne m'abandonneront jamais. Le sommeil m'a oublié.

L'eau tombe à flots et les oiseaux restent car rien ne les dérangent....

 

Mon amour et mon coeur se plaignent : ciblés par les douleurs,

Mes yeux se ferment pour mieux comprendre ce qu'il m'est arrivé.

Une année entière reprend à son tour, ses élans pour tout décoder.

Fervents, mes regards s'élèvent vers le ciel : il devient annonciateur....

 

Le jour viendra où tes lèvres se dénoueront sans faire aucun effort.

Je serai toujours à tes cotés et j'écouterai chaque mot à l'évidence

Pour approuver tes actes. Les entr'actes deviendront : la Providence.

Dès lors, je t'offrirai la clé secrète du bonheur témoignant le réconfort....

 

Viens me voir à l'occasion car l'automne s'en est allé et moi, à force

J'ai tout perdu. Mais les liens du sang sont présents et l'union sacrée

Demeurent les plus grandes alliances. Combien mes amis m'ont oubliés.

Depuis la méfiance est un tourment et regarde les cicatrices sur mon torse....

 

 

 

Jacques 

Écrit le samedi 21 Décembre 2007

 

 

....

 

Les commentaires sont fermés.