27/10/2013

VOIS COMME JE PLEURE

 

PRÉLUDE :

 

Une larme en appelle une autre.

Je ne suis qu’une statue qu’on veut briser.

Ma tristesse, je ne sais la maîtriser.

Que le temps fasse avancer les aiguilles de sa montre....

….                    ….                          ….

 

VOIS COMME JE PLEURE

L'HOMME BLESSÉ


 

 Ma tête va exploser. 

Les douleurs me rendent ô combien fou.   

Hélas, je ne suis qu’un pauvre loup.

Mon Trésor, en faisant l’amour s’envolera mon anxiété….

 

Je crois que me défie le destin. 

Le monde continuera-t-il à tourner sans moi ?   

Qu’ai-je donc pu faire pour en arriver là ?

Perlent mes larmes, puisque je ne maîtrise plus rien….

 

On me chasse de ma maison. 

Les repères que j’avais mémorisés vont s’envoler.  

Je crois que je resterai un homme blessé.

Ô mon Amour, la lumière de tes yeux me rend la raison….

 

Vois comme je pleure. 

Doit se taire ou mourir mon désespoir.  

Défile tel un film notre histoire.

Mon Amour, je ne veux que se nourrisse ma peur….  

 

Vois comme je pleure.  

La maladie se réjouit de me faire souffrir.

Vois combien j’ai peur de mourir.

En chantant, nous retrouverons la magie des heures…. 

 

Vois comme je pleure. 

C’est toi qui mets des couleurs dans ma vie.

Ne te torture jamais de ma maladie.

Ô mon Amour, tu es la cathédrale de notre bonheur….  

 

Mon cœur ne se repose. 

Je veux que les fleurs me chantent la chance.

Ô mon Amour, chantons l’espérance.

Retrouvons notre nuage tissé de pétales de roses….  

 

Vois comme je pleure. 

Sèche mes larmes qui me font affreusement mal.

Sache bien que nos vies sont cruciales.

Ô mon bel Amour, ton cœur est mon unique demeure…. 

 

Jacques

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.