Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/08/2013

LA LUMIÈRE DU BONHEUR

 

 

Nul ne peut m’envier.

Mon cœur chante la joie de vivre.  

Que le bonheur m’enivre !

Mes larmes voudraient, mais ne peuvent oublier….

 

Me surprend le temps. 

Cette nuit, je me suis confié aux anges.   

L’obscurité me paraît si étrange.

Je dois vous rassurer, ma maladie l’est toute autant….

 

La Terre déplore les guerres. 

Les fleurs du ciel ont un parfum de nostalgie.  

Les nuages découvrent la mélancolie.

Que pour l’amour de vivre, mon âme touche la lumière….

 

Chante ainsi mon cœur.

Les étoiles viennent toutes me parler.   

La lune en est tant enchantée.

Le Soleil et le ciel ne veulent me conter les malheurs….

 

C’est là que je m’incline. 

La Terre m’invite solennellement à rêver.   

Mon grand bonheur, c’est d’aimer.

Plus jamais mon âme ne devrait être une victime….

 

Le ciel me montre sa joie. 

Chut ! Les saisons chantent l’avenir du monde. 

La lune et les étoiles charment le monde.

Sans hésitation, la nature veut réapprendre ses droits….

 

Les préludes du vent m’inspirent. 

Terre de mélancolie, mon jardin n’est secret.   

Les orages éprouvent aussi des regrets.

Danse le large salé qui ne veut que nous séduire….

 

Rêver est un réel besoin. 

M’emporte l’ivresse de ma passion d’aimer. 

Ô mon Amour, viens m’embrasser.

Je crains que les nuages du monde n’aiment ce refrain....

 

La Terre est émerveillée.  

Les anges aiment lire les lettres d’amour.  

Mes yeux poétisent avec le jour.

De mes larmes bleues, le temps voudrait s’en emparer….

 

Les oiseaux ne s’ennuient.  

Ô mon Amour, ais-foi en notre histoire. 

La lumière nous chante l’espoir.

Sourires et larmes berceront longtemps notre vie….

 

Vole et s’envole ma peur. 

Je crois que la nature comprend nos émotions. 

Notre Terre nous compose une chanson.

Ô mon bel Amour, que scintille la lumière du bonheur !

 

Jacques

 

 

 

 

 

19/08/2013

LE PARFUM DE MA PRIÈRE

 

La vie est un voyage.

Les oiseaux font la poésie des aurores.

Pour moi, la lumière vaut de l’or.

Et le Soleil me dit avoir parlé aux grands Sages….

 

Chantent les rivières. 

Des docteurs m'ont volé ma pudeur.

Que n’en saigne mon cœur !

Ô mon Amour, nos ardeurs feront pâlir l’univers….

 

La vie est long voyage. 

Mais les douleurs sont assassines.

Que mon âme n’hallucine !

La ferveur de ces mots devient un bel héritage….

 

Le bonheur est magique.

L’azur de mon ciel en devient parme.

La maladie n’a aucun charme.

Et le flamenco du vent n’a rien de frénétique….

 

La vie est un beau voyage. 

Le bonheur me chante ses louanges.

Seul l’amour fait rêver les anges.

Que ce jour, Dieu puisse éviter les naufrages !

 

Chantent les rivières.

Hélas, les éléments sont contrariés.

Les biches aiment leur liberté.

Ô mon Dieu, je n'éprouve aucune colère....

 

Des anges sont déçus. 

Les nouvelles ont un goût de vinaigre.

Mais mon âme reste intègre.

Je crains que l’Égypte n’ait beaucoup perdu….

 

Elle subit des agressions. 

Inutile de préciser qu'elles sont immondes.

Que les tonnerres de Dieu grondent !

Un parfum de prière fera renaître leurs ambitions....

 

Chantent les rivières.  

Je prie pour voir un monde meilleur.

Mes prières prônent le bonheur.

Alléluia ! Dieu se doit d’ouvrir ses paupières….

 

La Terre n’a aucun répit. 

Pourtant, elle fait s’éclore de belles roses.

Le vent s’octroie ainsi une pause.

Qu’à jamais, la lumière de l’espérance berce nos vies !

 

Mais le ciel pleure. 

Les poisons de l’homme ont encore sévi.

Pour pardonner, j’allume des bougies.

Alléluia ! Ce monde a besoin de croire au bonheur….

 

Chantent les étoiles. 

Ô mon Amour, tu es la plus belle des fleurs

La tendresse poétise avec le bonheur.

Que par magie, un peintre puisse retoucher cette toile !

 

La vie est un doux voyage. 

Les prairies du ciel sont bien préservées.

J’ai entendu le chant d’un berger.

Les oiseaux qui s’envolent ne craignent les nuages….

 

Ma plume grave ces sillages. 

Ô mon Amour, la lune aime nos échanges.

Silence ! J’entends prier les anges.

Maman, que l’azur de ces mots soit un bel hommage !

 

Chantent les rivières. 

À jamais, la vie sera un précieux voyage.

La mélancolie a son langage.

Ô mon tendre Amour, hume le parfum de ma prière !

 

Jacques

 

 

 

18/08/2013

LE JARDIN DU CIEL

 

Le printemps est le bienvenu.

La lumière du temps est une merveille.  

Les lierres de l'âme sont réels.

La nature et les oiseaux chantent des airs méconnus….  

 

Les fleurs du ciel se confient.

Mon cœur ne veut vivre que de passion. 

Les abeilles aiment les floraisons.

Ô mon Trésor, l’amour est une majestueuse poésie….  

 

Le jardin du ciel pleure.

Mon âme se sent tellement prisonnière. 

Elle fut frappée par le tonnerre.

Mon Amour, notre passion est un océan majeur…. 

 

J’aime le parfum des jacinthes.

Sous l’emprise des soupirs, je panique. 

Un ange me joue de la musique.

Que jamais ne soient effacées ses empreintes !  

 

Maman, on m’a fait des reproches.

La spirale de l’indifférence veut me voir périr.  

La pagaille du monde cherche à m’abrutir.

Lorsque tombe la nuit noire, le ciel m’allume une torche….

 

Des gens se perdent de vue.

Ô mon Amour, je ne veux sombrer dans le noir. 

Apeurés, mes silences sont bavards.

Que le bonheur éclaire mon âme qui se sent perdue ! 

 

Le jardin du ciel s’est confié.

Ô mon Amour, écoutons les notes du vent.  

Cet ange exprime la grâce du temps.

Dans un étrange et nébuleux silence, je me suis retrouvé….

 

Jacques 

Écrit le Jeudi 18 Avril 2013

Revu en Août 2013

LE CHANT DES BALEINES

....

 

La terre a tremblé en Nouvelle Zélande.

Les séismes et leurs répliques m'effraient.

Les Chinois font pleurer les nuages à souhait.

De cette pluie artificielle naîtront des légendes....

 

Puissent celles-ci nous épargner !

Mon Amour, tes mains me retiendront.

Pour l'éternité, nos coeurs se soutiendront.

Sans toi, en eaux troubles, je me serais noyer....

 

Je crois entendre le chant des baleines.

L'espace est devenu l'océan des satellites.

Amarrés je ne sais où. Mais c'est une réussite.

Seul l'Amour se doit de ruisseler en nos veines....

 

Je veux retrouver un douillet nuage,

Et ne jamais oublier l'Amour qui m'habille.

Mon devoir est de soutenir ma famille.

En cet instant précis, je me fraie un passage....

 

Maman, entends-tu le chant des baleines ?

Elles s'accouplent ainsi en toute confiance.

Je crois qu'elles se protégent des urgences.

Leur chant soignera nos coeurs et nos veines....

 

Maman, tes mots nous réconfortent.

Les volcans ne défient en rien Dame nature.

Le ciel devient une chapelle : cela me rassure.

Enfin, l'oubli pourra refermer ses portes....

 

Mon bel Amour, je m'accroche à toi.

Les étoiles ont compris mon message.

Les baleines nous laisseront leur sillage.

Comme j'aimerais tant me blottir dans tes bras....

 

Jacques

Écrit le jeudi 24 Février 2011

 

 

....

 

12/08/2013

LA RIVIÈRE DES COMPROMIS

....

 

Chante le bonheur. 

La maladie n’est qu’une voleuse.     

Ma plume est si anxieuse.

Ô mon Dieu, Pourrais-Tu lire en mon cœur ?

 

Le Soleil est à son zénith.   

Les orages sont une pluie de regrets.      

La foudre préserve ses secrets.

Et, mon âme devient une prairie de marguerites….

 

La lune se fait miroir.  

Les étoiles lui témoignent leur fidélité.      

Notre Terre ne devrait en pleurer.

Mais les docteurs veulent s’emparer de mon histoire….

 

Ce ciel se montre bavard.   

Le Soleil me dit des mots réconfortants.   

Les fleurs charment le temps.

Mais ces docteurs veulent me briser mes espoirs….

 

Maman, je n’entends que toi.

Tu les vois, les rivières ne sont chagrines.    

Au cœur des roses, je t’imagine.

Comme tu le vois, je ne peux écrire sans penser à toi…. 

 

La maladie est une voleuse.  

Perlent des larmes bleues sur mon visage.    

Mes yeux feront un long voyage.

Que la frénésie de ma plume redevienne ambitieuse....

 

Depuis, la lune chante.  

La mélancolie me compose ce refrain.      

Ô mon bel Amour, tu es mien.   

Que la musique océane soit époustouflante !

 

Notre Terre me sourit.

Ses paupières sont de belles roses.    

Que ma vie soit en osmose !

Ô mon Amour, notre passion ne déplore l’ennui….

 

Mon âme chante.  

Que la tristesse ne s’abstienne !     

La joie n’est bohémienne.

L’étoile des amours est ô combien rayonnante….

 

Le destin ne me condamne.  

Je connais bien la rivière des compromis.    

Les fleurs du cœur prônent la vie.

Ô mon Amour, repose sur toi la ferveur de mon âme….

 

L’amour se proclame.

La nature est d’une beauté prestigieuse.     

La maladie est une vilaine voleuse.

Mais, Dieu aime ô combien la lumière de nos âmes….

 

Le tonnerre gronde.

Les orages sont une pluie de regrets.    

Ma folie n’a plus aucun secret.

Ô mon Amour, tu sais que mon âme vagabonde….

 

Aventureux est ce ciel.  

La temps aimera ces mots langoureux.   

Les nuages ne sont ennuyeux.

Ô mon Amour, ces larmes de joie seront tes perles….

 

Jacques

 

 

....

04/08/2013

LARMES BLEUES

 

Le ciel est soucieux.

Les arbres dansent à l’appel du vent.

Les oiseaux charment le temps.

J’avoue que mes larmes en deviennent bleues….

 

J’entends perler la pluie. 

Silence ! La nature écoute ses fleurs.

La lumière chante le bonheur.

Stupéfait ! J’ai pu voir danser et défiler ma vie….

 

Mais la Terre pleure.  

Elle m’avoue ne rien y comprendre.

Je déplore alors les méandres.

Même le vent a compris la passion de nos cœurs….

 

Le chagrin ne souffle mot.  

Oh ! La lune éclaire le quai des amants.

Le Soleil trouve cela charmant.

Mais un peintre veut apprendre à jouer du piano….

 

Le ciel reste soucieux. 

Des réminiscences font valser ma vie.

Les nuages écoutent ma folie.

J’affirme que le manque de respect est scandaleux….

 

Je fais naufrage. 

Ô combien mes yeux me brûlent.

Même en rêvant, je hurle.

Je dois ignorer ma peur pour lui faire barrage….

 

Maman, les docteurs jouent. 

J’avoue ne rien maîtriser de ma tristesse.

Oh ! La ferveur du vent me caresse.

Mon Dieu, personne ne me traînera dans la boue….

 

Mes yeux sont en feu. 

La tristesse prétend être une belle prairie.

Mais m’apprivoise la mélancolie.

Ô mon bel Amour, peux-tu les voir mes larmes bleues ?

 

Ce ciel se met à chanter.  

Petite sœur, le Soleil nous regarde.

Les rumeurs en cauchemardent.

Saches que la lune ne voudrait se faire oublier….

 

Elle veut chanter aussi.  

Les lueurs de sincérité se lisent dans nos yeux.

Les anges sont les étoiles des cieux.

Maman, ô combien le parfum des roses nous réussit….

 

La nuit fait danser les heures.  

Notre Terre aime être bordée par les océans.

Pourront en profiter des enfants.

Le Soleil me narre tout ce qui peut faire mon bonheur….

 

Il sèche mes larmes bleues.  

La rivière de mon cœur devient indolore.

La quiétude sait que je l’honore.

Ô mon Amour, je vis dans la lumière de tes yeux….

 

Jacques