Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/07/2013

HUMONS LES CRÉPUSCULES

 

 

Fait ma joie la lumière.

Mon Amour, que disparaissent nos soucis.  

Avec discernement, je t’écris.

Que notre bonheur ne soit jamais une terre en jachère….

 

Le ciel connaît bien ma vie.

Les saisons me font part de leurs craintes. 

La passion pourra-t-elle être peinte ?

Ô mon Amour, la tendresse de nos sentiments mûrit….

 

Le chant du coq nous a séduits.

Bleue, la Terre ouvre ses belles paupières.    

Les souvenirs ne peuvent se taire.

Je devine que le Soleil et le vent sont de vrais amis….

 

D’ailleurs, ils le chantent.

Ils savent que les épis de blé vont mûrir.     

Les étoiles ne peuvent nous étourdir.

Et moi, j’ai un réel devoir : celui de remonter la pente….

 

Le souffle du vent me chatouille.

Les oiseaux vont me préparer un concert.     

Le ciel du jour cherche à me plaire.

Ô mon Amour, les docteurs me flanquent la trouille….

 

Écoutes, ce ciel qui chante.

Choquée, la terre n’aime les cachotteries.  

Elle me dit connaître nos soucis.

Petite sœur, je voudrais que tu ne te lamentes…. 

 

J’ai les yeux qui me brûlent.

Devrait me détendre une douce musique.     

Les douleurs n’ont rien de féérique.

Ô mon Amour, que ne me délaissent les canules….

 

La vie ruisselle en mes veines.

Au loin, j’entends galoper des chevaux.      

La magie, c’est d’écrire ces mots.

Mon Amour, que jamais la chance ne s’abstienne !

 

Un léger vent me chatouille.

Je veux que la douleur épargne les anges.    

Ô combien les insultes me dérangent.

Sur un air musical, un tapis estival se déroule….

 

Mon Trésor, fais-moi un sourire.

Sens mes mains qui caressent ton corps,   

Faisons l’amour : ça vaut tout l’or.

Comme tu peux te l’imaginer, le temps m’inspire….

 

Les rivières sont joyeuses.

Depuis, j’adore la magie de ces instants.     

La lumière est un précieux diamant.

Mon Amour, je crains que la lune ne soit anxieuse….

 

J’aime entendre les blés qui ondulent.

Le Soleil m’avoue être l’amant des fleurs du soir.   

La Terre voudrait, mais ne peut lui en vouloir.

Ô mon bel Amour, ensemble, humons les crépuscules….

 

Jacques

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.