Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2013

LA COLÈRE DU VENT

Les tempêtes se sont montrées farouches.

Elles feront demain la une de tous les journaux.

Les victimes en deviendront-elles des héros ?

Les arbres ont souffert, comme leurs souches....

 

L'heure est aux statistiques. Nous les déplorons.

Pourquoi les lieux sensibles ne furent-ils pas évacués ?

La vie de nombreux innocents aurait pu être épargnée.

Les vents se sont exprimés. Jamais nous ne l'oublierons....

 

Les éléments nous lancent quelques défis.

Les océans accusent la violence des vents.

Les fleurs guériront-elles au regard du temps ?

Alors parlera l'ignorance : deviendrait-elle un délit ?

 

Devons-nous craindre la colère des vents ?

Les nuages se disperseront après son passage.

Il faudrait poser la question aux fleurs sauvages !

Notre terre a besoin de ses éléments avec leurs talents....

 

Toutes ces images se bousculent dans ma tête.

Jamais notre bonheur n'acceptera de voir des ruines.

Mon bel Amour, cela a commencé par une petite bruine. 

Le vent prenant de l'ampleur a soufflé sur notre planète....

 

Pourtant toutes les saisons me fascinent.

Il ne faut jamais contrarier les lois de la nature.

Il serait naïf et inutile d'y construire une armure.

Ma raison basculera, là où les erreurs se dandinent....

 

Voici que je pose mes interrogations du jour.

Mon trésor, tu me connais mieux à présent.

Ta convalescence se termine. Et tu seras absent. 

Hélas, nos sorties furent contrariées, mon bel Amour....

 

Les réflexions se feront toujours après coup.

On pourrait y reconstruire un tout autre monde....

Les abeilles pourront me piquer si tu me grondes....

Mon Amour, nous avons toute la vie devant nous.

 

Jacques 

Écrit le 02 Mars 2010

 

Les commentaires sont fermés.