Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/03/2013

LES MOULINS À VENT

Le ciel ne veut jamais plus être offensé.

Les politiciens nous font des promesses.

De poudre, ils en exploitent nos faiblesses.

Le moulin à vent que je suis restera blessé....

 

Depuis, les orages sont monotones.

Mais l'azur du ciel exprimera la grâce.

Même la brume du jour fait la grimace.

Et la pluie qui perle rejettera les ultimatums....

 

Mais les oiseaux gazouillent de joie.

Depuis, les nuages se confient entr'eux.

Même le temps qui passe est délicieux.

L'océan de mes pensées n'appartient qu'à toi....

 

En ton absence, ce ciel me charme.

Il m'affirme que notre avenir sera parfait.

Ces notes d'amour prendront alors le relais.

Que se brise le cristal du silence qui me désarme....

 

Mon Amour, ton cœur est une rose.

Tes humeurs câlines ignoreront les orages.

Mais de ta douceur féline, j'en suis l'otage.

Et les nuances de la vie resteront en osmose....

 

Le printemps de nos âmes fait la rosée du matin.

La flamme du bonheur se lira toujours dans tes yeux.

Mon Amour, ô combien les hivers seront audacieux.

Même la trame de ces mots en fera fuir nos chagrins....

 

Depuis, le ciel se montre plus clément.

Mais l'azur de tes yeux me comble de joie.

Seuls les mots d'amour illuminent notre toit.

Même le temps préservera les moulins à vent....

 

Jacques 

Écrit le 11 Octobre 2011

 

Les commentaires sont fermés.