Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2013

AU SEUIL DE LA DIGNITÉ

Mon ciel doit retrouver ses repères.

La tendresse des couleurs s'est évadée.

La prudence des mots ne peut m'échapper.

Incompris, de mon âme s'élève une prière....

 

Ô comme les nuages ont fait un long parcours.

Mais la traversée du désert fût difficile à supporter.

Désormais le tribunal des cieux pourra m'illuminer.

Mon Amour, la science sera notre ultime recours....

 

Le cliché du jour, c'est l'intolérance.

Au seuil de la dignité perlera une rose.

La fleur de Dieu que nos larmes arrosent.

Même le destin en préservera l'évidence....

 

Mais le désespoir veut me pourrir la vie.

La détresse n'est pas une issue de secours.

Au seuil de la dignité perlent ces mots d'amour.

Mon Trésor, ô combien la lumière nous a suivis....

 

Tu sais, les océans déplorent les naufrages.

La lune veut comprendre la douceur des mots.

Même le souffle du vent vient balayer les ragots.

L'amour demeure le plus précieux des paysages....

 

L'hypocrisie ne trouvera pas son écurie.

L'azur du ciel devra toujours nous protéger.

Les notes du bonheur pourront humer la liberté.

Mon tendre Amour, tu resteras le soleil de ma vie....

 

Ta tendresse est un nid de repères.

Pour l'éternité, tes yeux me guideront.

Les oiseaux berceront alors nos illusions.

Que les couleurs de la vie approuvent ma prière....

 

Jacques 

Écrit le 21 Octobre 2011

 

Les commentaires sont fermés.