Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/03/2013

LE TEMPS D’UNE ÉCLIPSE

 

Le ciel est silencieux.  

Pour le monde, le bonheur est crucial.

Des mensonges furent de taille.

Mais sous l’emprise de la passion, je suis heureux….

 

Des docteurs m’ont offensé.

Mon âme est restée ô combien fébrile.

L’empathie ne me fût hostile.

Mon Amour, de ma vie, tu en deviens le clergé….

 

La vie est faite de délices. 

Au loin, j’entends jouer les violons du vent.

Maman, je me dois d’aller de l’avant.

Mais le deuil ne dure jamais le temps d’une éclipse.

 

Le bonheur chante la vie.  

Mon Amour, je me fonds dans tes yeux.

L’azur du ciel fait des heureux.

De cette rivière de mots prend fin ma thérapie.

 

Je dois labourer ma terre chagrine.  

Jamais je ne pourrai maquiller ma tristesse.

Le soleil me voue alors sa noblesse.

Pourquoi les fourberies se montrent-elles mesquines ?

 

Un peu perdu, je rêve. 

Mon bel Amour, le printemps ne s’attarde.

Même la lumière est bavarde.

Que la magie du bonheur, Dieu nous la préserve !

 

Aimer fait naître l’histoire.  

Mon Amour, tu fais de moi un homme heureux.

Le bonheur devrait être contagieux.

Mon cœur te confirme que la poésie est un exutoire….

 

Jacques

 

Les commentaires sont fermés.