Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2013

L'AQUARELLE DU BONHEUR

Un pesant passé m’a traumatisé. 

Il voulait ô combien faire de moi sa victime.

La vie est le voyage des plus légitimes.

Je devais savoir que le bonheur venait me délivrer….

 

Aimer est un précieux cadeau.  

Je comprends mieux les larmes du destin.

Le ciel ne s’ennuie de mes chagrins.

Je veux que puissent rire et chanter les oiseaux….

 

Mon Amour, je veux te suivre. 

Tes yeux sont pour moi deux grands soleils.

Ton cœur est un océan de perles.

Saches que t’aimer renforce ainsi ma raison de vivre….

 

La terre comprend nos émotions. 

Elle et le soleil vivent d’heureux événements.

Sera plus précise l’horloge du temps. 

Que dans allégresse, la nature accomplisse sa mission !

 

Les querelles me fatiguent. 

Je refuse que les docteurs nous mentent.

Que jamais le ciel ne se lamente !

Ensemble alors ignorons la récolte des intrigues….

 

La trahison n’a pas d’odeur. 

Je la décèle dans l’intonation de la voix.

Je pense qu’on a toujours le choix.

Que par magie, soit peinte l’aquarelle du bonheur !

 

Hélas, on m’a manqué de respect. 

Mon bel Amour, un clair de lune nous a conquis.

Maman, la lumière s’attendrit de mélancolie.

Que la nature et le ciel œuvrent ensemble pour la paix !

 

Jacques CORBEHEM

 

27/02/2013

L'ÂME KAMIKAZE

Mon Amour, la lune nous observe.

Elle déplore tant ce nuage de cendres.

Nous ne plongerons pas dans les méandres.

Mais d'espoirs, la terre en fera une pleine réserve....

 

Les tests sanguins arrivent pour me contrarier.

Crois-tu que je vais devoir retourner à l'hôpital ?

Éloignés tous deux, nous admirerons les étoiles.

Mais plus jamais elles ne se sentiront abandonnées....

 

Je n'aime pas, tu sais, qu'on joue avec ma santé.

Les toubibs ont ciblé leurs dernières cartouches.

Cependant, je ne voulais plus qu'ils me touchent.

L'ivresse de nos cœurs en sera plus qu'enchantée....

 

Les fourberies m'exaspèrent au plus haut point.

Je n'accepte pas les cris assourdis des donjons.

Je vois défiler ma vie, tel un train et ses wagons.

Pourtant, l'Amour est le plus virtuose des refrains....

 

Mon trésor, j'ai tellement besoin d'endorphine.

Elle calmera mes douleurs qui ne tricheront pas.

Ton chevalier blessé veut se blottir dans tes bras.

Le ciel a compris que notre Amour a pris racine....

 

Jamais je n'aurais cru avoir l'âme kamikaze.

Combien ont payé de leur vie ce cruel châtiment ?

La courtoisie du bonheur te couvre de compliments.

Pour ce présent langoureux, je t'écris ces phrases....

 

La lune n’aime pas que je me taise.

Ne me parlez plus d'injection de létale.

Le chagrin qui me borde me fait mal.

Mon cœur saigne et met ma plume à l'aise....

 

Jacques Corbehem

Écrit en Mai 2010

 

26/02/2013

LES RAMEAUX DE LA VIE

Mon ciel a perdu ses repères. 

Les couleurs de la vie ont disparu.  

Les douleurs veulent prendre le dessus. 

De ce désordre, je dois faire l'inventaire....

 

Ô combien le noir et le blanc m'inquiètent.

Les braises du courage doivent me réchauffer.

Mêmes les oiseaux me prouveront leur loyauté.

Les rameaux du cœur feront plaisir aux prophètes....

 

Mon tendre Amour, contes-moi une histoire.

La passion est un paysage qu'il faudrait peindre.

Les lueurs du désespoir devraient alors s'éteindre.  

Et le charme des saisons ne sera jamais dérisoire.... 

 

Tu vois, la terre vient nous secourir.  

Elle a su sécher les larmes de mon âme.

Elle voudrait tant qu'on retrouve notre calme.

Même le ciel s'impatiente de nous voir sourire....

 

Mon Amour, la vie est faite pour s'aimer.

Les couleurs sont ancrées en ma mémoire.

L'azur de tes yeux chassera ce cauchemar.

Désormais nos espoirs nous feront voyager....

 

Ces douleurs nous mettent la pression.

Notre terre nous envoie ce beau message.

L'issue de secours ne sera pas un mirage. 

Elle fera flamboyer le ciel de nos émotions....

 

Les rameaux de la vie nous honorent.

Les sentiments de ton cœur sont ma rivière.

La lumière des aveux en oubliera le tonnerre.

Mon élégant Roi, ensemble, humons les aurores.... 

 

Jacques Corbehem

 

L'IVRESSE OCÉANE

L'ivresse océane me libère.

Un soleil audacieux se montre.

L'éclat d'un ciel serein le démontre.

Et l'amour vient embellir notre terre....

 

Les arbres fruitiers sont prometteurs.

Les oiseaux chantent, c'est une aubaine.

Mais pourquoi saignent encore nos veines ?

Les lauriers de la passion couronnent le bonheur....

 

J'ai retrouvé mon douillet nuage.

Comme il est merveilleux de t'aimer.

Mon Amour, nous devons nous évader.

Mais tu souffres...! Je vais te faire un massage.

 

Les mots du coeur prennent leur élan.

Tes yeux pétillent en regardant mon visage, 

Ô mon Amour, je vais savourer ton breuvage.

Dire que je n'apprécie pas serait nonchalant....

 

J'en éprouve des frissons de plaisir.

Nos corps s'enlacent pour se réchauffer.

Seuls nos baisers pourront nous consoler.

De l'ivresse océane naîtront les vagues du désir....

 

Le ridicule, lui, je ne le connais pas.

Les canules à tort nous ont fait souffrir.

La jalousie, seul l'amour peut la consentir.

Et la fleur de notre destin fera fuir les cobras....

 

Mon Amour, t'aimer n'est pas un délit.

Mais les rumeurs nous sont souvent hostiles.

Jamais la clémence du ciel ne sera versatile.

Et nos coeurs admireront les rameaux de la vie....

 

Jacques CORBEHEM

 

TERRE CHAGRINE

De corps et d'âme, je t'appartiens.

Nos meurtrissures vont se cicatriser.

L'avion du bonheur va pouvoir décoller.

Les terres chagrines en tisseront des liens....

 

Mon bel Amour, serres-moi bien fort.

Cet avion évitera les nuages nucléaires.

Les japonais se reconstruiront un sanctuaire.

Puissent Cybèle et autrui leur venir en renfort !

 

Les arbres en soigneront leur feuillage.

Notre terre n'osera plus fermer ses paupières.

La joie des étoiles ne sera jamais plus éphémère.

Dans le suspense, on déplorera tous les naufrages....

 

Mon Amour, je crains les turbulences.

En ton absence, j'accuse les scientifiques,

Et tous ces volcans qui bordent le Pacifique.

Crois-tu que se serait exprimée leur négligence ?

 

La détresse clandestine n'est que passagère.

L'ivresse de mon âme déborde ainsi de passion.

Mon tendre Amour, le bonheur est une floraison.

Mais l'indifférence devient une source meurtrière....

 

En t'écrivant, perlent encore tant de larmes.

Mon Amour, vois-tu les nuages qui s'enlacent ?

Les épreuves du temps sont plus que loquaces.

Tu sais, les chagrins du monde me désarment....

 

Je me suis agrippé à toi pour faire ce voyage.

Mon bel Amour, en toi seul je voue ma confiance.

Et le ciel s'enrichira des fruits de nos espérances.

Tout comme toi, il connaît ma peur des atterrissages....

 

Jacques Corbehem

Mars 2011

LA BRUME DE MA VIE

Je me suis effondré dans une prairie.

Le ciel en relief nous livre toute sa splendeur.

Il sera toujours charmé par notre bonheur.

Que le soleil puisse dissiper la brume de ma vie !

 

Jadis nous vivions sous l'emprise des romains.

Heureusement, je n'ai pas vécu leurs barbaries.

Les nuages se bousculent, et cela me contrarie.

Les mots perleront pour vivre d'autres lendemains....

 

Mon Amour, je graverai ton nom dans les roches.

Même le respect en deviendra un immense fleuve.

Ensemble, nous traverserons toutes les épreuves.

Peux-tu croire aux miracles auxquels je m'accroche ?

 

Puissent nos rêves nous transporter très loin !

Mon chéri, les étoiles seront nos ambassadrices....

Les mensonges ne laisseront que des cicatrices.

Notre bonheur apprendra les nuances du destin....

 

Le grand large emportera notre fardeau.

Les vents salés seront jaloux de notre lune.

Les lames de fond feront danser les lagunes.

Pourrons-nous un jour voyager sur notre bateau ?

 

Mon Amour, ces mots sont dénués de sens.

Plus jamais je ne m'effondrerai dans une prairie.

À jamais, les miracles effacerront la brume de ma vie.

Que les lumières puissent ignorer la condescendance !

 

Jacques CORBEHEM

 

 

L'ARC-EN-CIEL DE LA VIE

Ma plume à tort se repose.

Ô combien les oiseaux sont bénis !

J'observe alors le ciel de ma vie.

Mais étrangement, il m'apparaît rose....

 

Mon bel Amour, tu es reparti.

Je me retourne, et je m'interroge.

Je retiens la ferveur de nos songes.

Même les nuages flirtent dans leur folie....

 

Puis le vent s'est mis à se confier.

Son souffle, je ne peux le contredire.

Seuls les sentiments doivent nous chérir.

Amoureuse, la terre demeurera notre foyer....

 

Elle veut charmer nos belles roses.

Les fleurs ont compris notre langage.

L'Amour est le plus précieux des bagages.

Même l'arc-en-ciel de la vie restera en osmose....

 

Mon âme s'octroie une pause.

Tu sais, les oiseaux nous ont bénis.

Je veux détruire la faille de nos soucis.

De mes yeux perleront des pétales de roses....

 

L'arc-en-ciel de la vie préserve ses couleurs.

Ce jour, tu sais pourquoi le soleil nous a tant ignorés.

Mon Amour, j'ai en mémoire la saveur de tes baisers.

Désormais, le bonheur illuminera nos coeurs....

 

Nos soucis brûleront tel un feu de paille.

Par la pensée, je t'offrirai le plus beau sourire.

Mon Amour, tu seras présent pour me secourir.

Et tes yeux resteront mes plus belles étoiles....

 

Jacques Corbehem

Le 16 Août 2011

 

25/02/2013

LES VIOLONS DU TEMPS

Les mots d'amour émeuvent le soleil.

Le souffle du vent fait danser les fleurs.

Elles ont su entendre les violons du cœur.

La lumière et le bonheur sont des merveilles....

 

Le cristal du silence me rend sourd.

Mon bel Amour, le ciel vient nous combler.

Puissent un jour nos douleurs s'évaporer !

Même les satellites nous ont fait de l'humour....

 

Des commérages odieux, on s'en dispense.

Mais les nuances de la vie nous soutiendront.

La nature nous offrira alors les fruits de saison.

Sereine, la terre nous fera toujours confiance....

 

Elle veut voir sourire notre bonheur.

Elle doit redouter le danger des turpitudes.

Elle nous invite à reprendre de l'altitude.

Tout ému, je lui offre ces notes de douceur....

 

Nos émotions sont ô combien fusionnelles.

Mon tendre Amour, les aveux sont épuisants.

Même les nuages nous montrent leur talent.

Mais, de mes yeux, perlent des larmes de miel....

 

Tu sais que la vie n'est qu'un manège.

Même l'azur du ciel cherche à nous choyer.

Les violons du vent nous ont tant sollicités.

Mais, gracieux, le bonheur restera un privilège....

 

Mon Trésor, j'ai le cœur qui saigne.

L'amour demeurera le plus heureux des paysages.

On y verra la clémence des fleurs sauvages.

Et les violons du temps berceront les vagues sereines....

 

Jacques Corbehem

le 10 Octobre 2011


 

LES VIOLONS DU VENT

La lumière est présente. 

Le destin ajuste ses gants de velours.

Le ciel adore les mots d’amour.

Les tragédies du monde ne sont pas encourageantes….

 

La terre se sent menacée. 

Le nucléaire ne peut rester sous silence.

Elle ne peut taire ses souffrances.

Mais, amoureux, le soleil sera là pour la réconforter….

 

Le ciel est surprenant.  

Les oiseaux embrassent leur partenaire.

Chanteront alors les cupulifères.

La nature voudrait s’émouvoir des violons du vent….

 

J’ai vu venir les orages. 

Le temps doit préserver ses horizons.

La tristesse devient une prison.

En ces instants précieux, elle me retient en otage….

 

Mais la lumière est fertile. 

Le souffle du vent a emprunté un violon.

Seront hasardeuses les conclusions.

Mon Amour, c’est l’azur de tes yeux qui m’habille….

 

Dans tes bras, je me retrouve. 

Aimer, c’est toujours vouloir rester fidèle.

Le bonheur veut avoir son aquarelle.

Ô combien volcanique, ton cœur m’approuve….

 

La terre poétise avec le temps.      

En quête de vérité, elle sait que je m’interroge.

Jaloux, le soleil en a brisé son horloge.

Au loin, une comète fût séduite par les violons du vent….

 

Jacques CORBEHEM

 

24/02/2013

LES BRÛLURES DU TEMPS

Les étoiles ne dorment jamais.

Les rêves sont faits pour s'évader.

Le papillon que je suis veut s'envoler.

Que la trame du bonheur retrouve son quai....

 

Les fleurs de nos vérités sont délicates.

Mais la prairie du ciel voudrait les préserver.

Même la pluie sera présente pour les arroser.

Et le destin portera son manteau écarlate....

 

Mon tendre Amour, lâchons la pression.

L'empathie demeure un immense royaume.

Nos âmes humeront les parfums d'automne.

Même le ciel pourra comprendre nos émotions....

 

Mais le jardin de l'ennui n'existe pas.

Mon Amour, la vie nous est précieuse.

La source du bonheur reste lumineuse.

Même le flamenco du vent s'en réjouira....

 

L'azur du ciel nous ouvre ses horizons.

La joie des rivières restera alors limpide.

Nos espoirs y redécouvriront la chrysalide.

Dans la lumière renaîtront de jolis papillons....

 

Je butinerai les fleurs de ton âme.

Même la terre appréciera nos ardeurs.

Le bonheur illuminera ce ciel charmeur.

Pour l'éternité, la lune aimera cette trame....

 

Mais les étoiles ne dorment jamais.

Les rêves sont le refuge de l'évasion.

Mon Amour, évacuons ainsi la pression.

Que les brûlures du temps reposent en paix....

 

Jacques Corbehem

 Écrit le 13 Octobre 2011

 

TERRE D'ASILE

L'Amour prend source en nos coeurs.

Les sentiments ruissellent en nos veines.

Les rêves sont là pour effacer nos peines.

Et la chance nous offrira ainsi sa ferveur....

 

A mes yeux, l'Amour est une vigne.

Les moissons sont le fruit des saisons....

Les mots d'Amour sont une floraison.

Et le chant des oiseaux restera un signe....

 

Le bonheur est le refrain d'une chanson.

Mon bel Amour, la terre a besoin de nous.

Combien même si la pluie tombe sur nous,

Elle fertilisera nos espoirs et notre raison....

 

Nous pouvons craindre les astéroïdes.

Les comètes ne se montreront pas hostiles.

Car tu es le bienvenu dans ma terre d'asile.

Nos coeurs se nourriront comme des piérides....

 

La terre peut nous offrir beaucoup.

Sans toi, s'envolerait ainsi tout avenir.

Mon coeur ne supporterait aucun soupir.

Reviens, mon Amour : t'aimer me rend fou....

 

Pour toi, je deviendrai un beau papillon.

Je butinerai les fleurs comme le font les abeilles....

Regardes le ciel ! Il est la plus soyeuse des aquarelles.

Mon Amour, ne crains jamais plus les saisons....

 

L'Amour prend racine en nos coeurs.

Je comprends que tu es ma terre d'asile.

Ces mots d'Amour seront toujours fertiles.

Les rêves nous feront devenir des voyageurs....

 

Jacques CORBEHEM

Mercredi 15 Décembre 2010

 

TERRE CONVOITÉE

La chance devient une terre convoitée.

Les mots d'Amour sont une monnaie courante.

Mais l'horloge de ma vie en sera plus exigeante.

Nos coeurs fusionnels nous feront voyager....

 

Mon bel Amour, sans toi, je ne suis rien.

Je veux que chante et mûrisse notre romance.

Je finirai bien par trouver ces mots qui dansent.

Les musiciens et choristes aimeront ce refrain....

 

L'Amour est une vertigineuse chanson.

Et mon coeur qui, lui, bat comme un tambour.

Ses percutions charmeront tes yeux de velours.

Et le pardon deviendra une fleur de raison....

 

Les miracles existent depuis longtemps.

Seulement, notre monde se doit de les voir....

Si tu savais combien je crains de te décevoir ?

Alors, je défierai ainsi la colère du vent....

 

En ma mémoire sont ancrées des tragédies.

Je peux comprendre les louanges de la gloire.

Nos vérités ne se perdront pas dans un couloir.

Enfin, je me ferai l'assassin de ces maladies....

 

L'Amour s'épanouira comme les fleurs.

Faisons confiance à notre belle planète.

Nos larmes resteront toujours honnêtes.

Et la chance se confiera à notre bonheur....

 

Cette chance est une terre tant convoitée.

Les Amoureux laisseront s'exprimer la lune....

Jamais plus je ne sombrerai les jours de brume.

Mon Amour, ensemble, contemplons la voie lactée....

 

Jacques CORBEHEM

Mercredi 08 Décembre 2010

 

LES ROSEAUX SAUVAGES

Le soleil est l'astre de la providence.

Par sa présence, il glorifie notre terre.

Elle ouvre alors ses grandes paupières.

De ses larmes renaîtra la reconnaissance....

 

La tendresse est une note majeure.

La pluie du jour serait-elle un message ?

Mais l'amour reste le plus beau paysage.

Mêmes les abeilles butineront nos fleurs....

 

Lorsque tombe la nuit, je me sens si seul. 

Mais on y percevra les nuances de l'automne. 

Je garderai en souvenir la saveur des pommes. 

Tout en silence, les arbres soignent leurs feuilles....

 

Mon Amour, je pense m'être égaré.

Notre terre redécouvre nos émotions.

Le bonheur reflète nos belles intentions.

Envieuse, la lune voudra nous courtiser....

 

Les discordes et les guerres sont ignobles.

La terre ne pourra défendre les profanateurs.

La terreur du nucléaire nous sera sans valeur.

Et la clémence du vent protégera les vignobles....

 

Depuis, je contemple l'élégance du ciel.

Notre terre ignorait l'impact d'une bombe.

Mais de bonté, elle voudrait bénir le monde.

De ses larmes ruissellera une rivière de miel....

 

La tendresse reste une note majeure.

Les roseaux sauvages ont eu leur chance.

Le bonheur nous apprendra la renaissance.

Mon Amour, que ne s'envole pas notre candeur !

 

Jacques Corbehem

SEPTEMBRE 2011

LE DON IMMUABLE

Ô comme l'amour est un don immuable !

Depuis, le bonheur se confie aux aurores.

La lumière des saisons se montre indolore.

Mêmes les fleurs en redeviendront une fable....

 

La joie de vivre fait danser nos coeurs.

Les étoiles veulent charmer les banquises.

Avec les marées océanes, la lune poétise.

Et le ciel pourra comprendre notre candeur....

 

L'étincelle de la vie scintille en nos âmes.

La lumière des saisons n'est pas dangereuse.

Mais la rivière de notre folie sera vertigineuse.

Même notre terre s'attendrira de cette trame....

 

Les tragédies engendrent la peur.

Seuls les pardons extirperont la haine.

La saison des pleurs purifiera nos veines.

Et le soleil voudra embraser nos frayeurs....

 

Les nuages resteront en apesanteur.

Les chants d'oiseaux nous surprendront.

Les obstacles, nous les contournerons.

Ces mots feront de moi un prestidigitateur....

 

Je ne peux concevoir la vie sans toi.

Le chemin du bonheur est devant nous. 

Mon Amour, je suis blessé comme un loup. 

Mais vaillant, je veux me blottir dans tes bras....

 

Seul l'amour reste un don immuable.

Tes caresses ont su sécher mes larmes. 

L'aquarelle du temps exprimera son charme. 

La terre et ses parfums seront irremplaçables....

 

Jacques Corbehem

SEPTEMBRE 2011

LA BREBIS ÉGARÉE

 

Des acquits sociaux s'envolent.
Je ne vois personne s'en inquiéter.
Les oiseaux, eux, sont venus me saluer.
Mais le soleil ne peut pas oublier son rôle....
 
Il régit la lumière dans le monde.
Je prie afin que se taisent les séismes.
Des savants en tairont leur altruisme.
Mais ô combien ma douleur est profonde !
 
Tu sais, je suis une brebis égarée.
Quand tu t'éloignes le silence me tue.
Les nuages du ciel nous ont reconnus.
Mon Amour, j'éprouve le besoin de crier....
 
Je veux toucher la lumière du ciel !
Les fleurs ont un parfum de délivrance.
Les montagnes du désir ont pris naissance.
Jamais les astéroïdes ne feront fuir le soleil....
 
Si je le pouvais, mon tendre Amour,
Avec une flûte, je charmerais les serpents.
L'antidote de leur venin guérirait les enfants.
Que jamais le destin ne devienne un vautour !
 
La pluie du jour n'est pas une menace.
Les scientifiques nous jouent du pipeau.
Mais les amoureux séduiront les oiseaux.
Je crois toujours vivre des moments de grâce....
 
Une brebis égarée s'exprime :
Mon Amour, t'aimer reste un privilège.
Ces mots ont le vertige des manèges.
Mais, sans toi, les heures sont assassines....
 
Jacques Corbehem
 

L'ÉTOILE DES PROMESSES

L'amour grave son empreinte sur toutes les pages.

Quelques notes pour te composer une belle mélodie.

Les quartiers de lune seront ta couronne pour la vie.

Mille jets de lumières feront naître la fleur du courage....

 

Mon bel Amour, ces quelques notes sont si amoureuses.

L'Ivoire sera toujours convoité. Les truands sont à plaindre.

Ces liens nous unissent : seul un artiste pourrait les peindre.

Le ciel est courtisé par ces nuances qui sont affectueuses....

 

J'aimerais avoir l'agilité d'un prestidigitateur.

Il aurait pu soulager la névrose d'un monde opprimé.

L'ivresse des rumeurs jamais ne sera un conte de fée.

En deviendrais-je cependant ton petit compositeur ?

 

Les rêves sont une gracieuse récompense.

Les affluents élargissent toutes les rivières.

Les rayons du soleil s'opposent aux frontières.

Je t'offrirai des anémones pour ta convalescence....

 

Les azalées parfumeront notre joie d'aimer.

Les iris montreront la tendresse de nos coeurs.

Les orchidées seront amoureuses avec ferveur.

Les tulipes feront une déclaration aux amours enchantés....

 

Notre bonheur croit en l'étoile des promesses.

Elle sera curieuse d'y voir danser notre folie....

Les sentiments se doivent de trouver l'harmonie.

Alors chantera notre joie qui fera des prouesses....

 

Chacune des étoiles ont une histoire à conter.

Pourrions-nous enfin trouver la fleur du courage ?

Nous l'arroserions en espérant accompagner son voyage.

Mon tendre Époux, c'est pour le meilleur que j'ose t'aimer....

 

Notre Amour a séduit les fleurs et les nuages.

Puissions-nous ensemble attendre une accalmie !

Le prochain printemps sera une virtuose symphonie.

L'étendue du désert pourra alors comprendre les mirages....

 

Jacques Corbehem

JANVIER 2010

 

 

 

 

 

 

 

 

LA LOI DU SILENCE

Pourquoi devrais-je accepter la loi du silence ?

Le destin ignore nos douleurs : il est cependant si cruel.

Le chagrin déverse ses flots de larmes : il dénigre les duels.

Pour trouver une once d'honneur, jamais ne saigne l'arrogance....

 

La vérité peut engendrer des douleurs insoupçonnables.

Elle ne pourra pas détourner le bonheur : celui-ci nous est dû.

Mon bel Amour, voudrais-je tant crier ! Mon âme se met à nu.

Puissions-nous ensemble éviter un dérapage incontrôlable....

 

Ma tête risque d'exploser à tout moment.

Pourrais-je y trouver une soupape de sécurité !

Je frôle la crise cardiaque. Je ne veux rien oublier.

Ton Amour m'est si précieux : tu es mon unique diamant....

 

Les frictions médicales m'épuisent : elles sont éprouvantes.

Elles n'ont pas leur place. Mais nous y puiserons le meilleur.

Le respect est un devoir mutuel : il gravera sa trace avec ferveur.

La légèreté dont vous faites preuve est plus qu'époustouflante.

 

La maladie vous confère quelques obligations.

Les menaces proférées n'engagent que votre caractère.

On ne joue pas avec les diagnostics : ils sont prioritaires.

Les soins sont à prodiguer. Vous manquez de dévotion.

 

Mon médecin habituel ne comprend plus ses confrères.

Un neurologue a tenu des propos homophobes et injurieux.

Le temps effacera ces insultes au profit d'un ciel prestigieux.

Aucune faveur à mon égard. Cette méprise devrait se taire.

 

Je vous exprimerai ma gratitude le moment propice.

En cet instant, je vois ma vie et mes espoirs partir en vrille.

Mon attitude pourra déplaire : elle veut que la joie pétille.

Ma confiance n'est plus à explorer : elle admire les précipices....

 

Mon royaume s'est construit pour y vivre heureux.

Je t'aime, mon Homme, tu rends notre bonheur officiel.

Je te dessinerai des nuages qui, eux, sont un fruit du ciel.

Les images nous feront rêver. Même si je suis furieux.

 

Jacques CORBEHEM

LE 08 JANVIER 2010

 

23/02/2013

LE CHANT DES ROSES

 

 

Comme l'amour est grandiose !

Son encre ruisselle en nos coeurs.

Sa couleur rubis nous laisse songeurs.

Même nos baisers ont un parfum de rose....

 

Mon Amour, séchons nos larmes.

Les sentiments sont l'essence de la vie.

Puissent les nuages retenir la pluie !

Tu sais, les orages ont perdu de leur charme....

 

Le bonheur se sème dans la joie.

La terre nous livrera des indices.

Que l'éclat du ciel nous attendrisse !

Et nos craintes brûleront tel un feu de bois....

 

L'Amour colmatera nos brèches.

Notre terre pansera nos blessures.

Nous calmerons les chants de la nature.

Même les nuages nous construiront une calèche....

 

Combien l'Amour est grandiose.

Son encre ruissellera pour l'éternité.

Le rubis du bonheur nous est destiné.

Que la passion y décryptera le chant des roses....

 

Notre terre déteste l'adversité.

Elle protégera ses pierres précieuses.

Nos âmes se montreront audacieuses.

Jamais la passion pourra être désertée....

 

Nos larmes ont fait un long voyage.

Mon tendre Amour, je n'attends que toi.

Demain, je me blottirai dans tes bras.

Et le bonheur demeurera un doux présage....

 

Jacques Corbehem

JUILLET 2011

 

21/02/2013

LES ROSES DU DESTIN

 

 

POUR  MON  NEVEU DYLAN

 

LES ROSES DU DESTIN

 

Je veux que chantent les étoiles.

Les louanges du destin cherchent à se confier.

Le ciel du jour prétend être désemparé.

Pourquoi les larmes qui perlent me font-elles aussi mal ?

 

Maman, les images furent un signe.

Mais comment aurais-je pu les interpréter ?

Regarde ! Le soleil vient nous saluer.

La lumière des cieux nous donnera ses consignes….

 

Le deuil nous a frappés. 

Ce ciel devra apaiser notre malheur.

Les écureuils nous font honneur. 

Que les oiseaux du monde viennent nous dorloter !

 

Notre univers s’écroule.  

Dylan, tes amours implorent le salut.

Dieu t’a toujours soutenu. 

Que ne s’inquiète l’azur du temps qui s’écoule….

 

Petit frère, ton fils est au paradis. 

Toute la famille témoignera pour vous.

Même les étoiles seront au rendez-vous.

Mais le chagrin qui nous tiraille nous réunit….

 

« Maman, Papa, c’est moi Dylan ». 

«  Voyez en vous ce qui a fait naître mon histoire ».

« Aimez ce que vos cœurs ne peuvent croire ».

Plus jamais les cieux ne jugent, ni ne condamnent….

 

La lune nous fait un clin d’œil.  

Le bonheur se construit dans la confiance.

Un ange nous fait ainsi ses confidences. 

Ce jour qui nous réunit nous aidera à faire notre deuil….

 

 

Le chant du coq nous rassure. 

Jamais les roses du destin ne se faneront.

Au printemps, les bourgeons fleuriront. 

Que l’azur du temps puisse nous donner la mesure !

 

La brume est silencieuse. 

Les nuages apaiseront nos âmes.

Le soleil séchera nos larmes. 

Dylan, les portes du paradis sont gracieuses….

 

Maman, la vie est tellement sinueuse. 

Nos sentiments sont le repère d’un ciel serein.

En dépit du reste, la terre nous soutient.

Que la lumière des montagnes des cieux soit majestueuse !

 

« Mémé Janine me tient dans ses bras ».

« Séchez vos Larmes ! Ne pleurez pas ! »

« Ce sont vos Yeux qui verront pour moi ».

« Ce sont vos Cœurs qui aimeront pour moi ».

 

« Je vous aime. Je suis un vent printanier ». 

« Ce même vent verra mûrir les épis de blé »….

 

« Je suis devenu un Ange, 

Un Ange habillé par de soyeux pétales de roses »….

 

Dylan, repose en paix…. 

 

Jacques

 

 

19/02/2013

UN CŒUR S’EMBALLE

Le ciel est bien pâle. 

Le monde tourne tel un manège.

Aimer reste un privilège.

Sans aucune hésitation, mon cœur s’emballe….

 

Le Vatican a perdu son diapason.   

Mais les prêtres devraient pouvoir se marier.

Même les étoiles veulent s’épouser.

Les violons du vent charmeront bien des générations….

 

Mon Amour, je lis dans tes yeux.  

Les océans nous livrent un chant de liberté.

Les turbulences nous ont fait chavirer.

Mais le vent croit savoir que nous sommes chanceux….

 

Des rivières sont en crue. 

Les oiseaux rigolent comme des fous.

J’ai cru voir danser des loups.

Un clergé de lumière m’affirme avoir tout vu….

 

Les océans courtisent la lune. 

Leurs marées salines sont extraordinaires.

Au loin, des terres sont en jachère.

La nuit, je vois s’illuminer les anneaux de saturnes….

 

Un sourire m’est offert.   

Le bonheur a construit notre histoire.

Les rêves sont souvent bavards.

Mon bel Amour, tes yeux sont un livre ouvert….

 

Ton cœur est une fleur sacrée.

Nos corps frissonnent à la lumière du jour.

Non loin d’une rivière, faisons l’amour.

L’océan de nos ardeurs s’enivre de tendres baisers….

 

Jacques CORBEHEM

 

LE CHANT DE LA NATURE

Puisse un moment se taire le vent !

Je veux entendre le chant de la nature.

La grêle fait frissonner nos blessures.

Et je ne veux pas me noyer dans le temps....

 

Mon doux Roméo, j'ai tant à t'offrir.

Puissent jouer pour nous les musiciens !

Ils en feront fuir ainsi tous les chagrins.

Je devine un ciel qui pourra les applaudir....

 

Les larmes sont le refrain d'une chanson.

Et je me retourne, le passé n'est pas si loin.

Alors nous entendrons jouer ces musiciens.

Je pense qu'il fait très froid pour la saison !

 

Les violons viendront bercer nos souffrances.

Les guitares nous offriront des notes chaleureuses.

Les harpes et contrebasses seront harmonieuses.

Mon bel Amour, enfin nous reviendra la chance....

 

J'en ai oublié la douceur des pianos.

Tends les oreilles : puisses-tu écouter ?

Et ta mandoline nous chantera la liberté.

La liberté de s'aimer, tel le font les oiseaux....

 

Il me semble que pleurent nos musiciens !

Pourtant ils soulagent les douleurs du monde.

Alors, dis-moi, pourquoi nos âmes vagabondent ?

Mon doux Roméo, notre ciel redeviendra serein....

 

L'Amour est une orchestration envoûtante.

Sur ces notes magiques, viens : je t'emmène.

Le bonheur est fait des sentiments qu'on sème.

Ainsi notre vie ne sombrera dans la tourmente....

 

Jacques CORBEHEM

Vendredi 22 Octobre 2010

 

17/02/2013

L'AZUR DES PRÉSAGES

L’azur du ciel me dit être séduit.  

Le soleil cherche son costume du Dimanche.

La terre porte une soyeuse robe blanche.

Mais l’hiver prétend être heureux lorsqu’on parle de lui….

 

J’avoue ne rien y comprendre.  

La confiance est le miel de l’indulgence.

La lune a décliné son indépendance.

Que dans l’univers, l’amour puisse ainsi se répandre !

 

Les nuages se concertent.  

Le souffle du vent me montre sa spirale.

Me surprend la danse des chacals.

Que l’horloge du temps puisse faire rêver la planète !

 

Je voudrais jouer du piano. 

La terre doit retrouver son humeur joviale.

La nature écoute le chant des étoiles.

Que la magie des nuages fasse sourire les oiseaux !

 

Le monde a perdu tout espoir. 

Des hommes se déchirent sans aucune raison. 

L’azur du ciel fredonne une belle chanson.

Seul un parfum de mélancolie fera frissonner l’histoire….

 

Les criminels n’ont peur de rien. 

Maman, émane un doux parfum de jacinthe.

Le bonheur a gravé son empreinte.

Je crains que l’univers ne croie plus en son destin….

 

Mon Amour, se taire serait immorale.

Mais les nuages qui passent sont des messages.

Le ciel doit préserver l’azur des présages.

Que les gens découvrent la magie du charme des étoiles !

 

Jacques CORBEHEM

 

LE CHANT DES RIVIÈRES

 

Je dois avouer que je crains le noir tout en l'ignorant.

Alors que la lumière ne s'éteigne ni ce jour, ni demain.

Je déposerai tant de roses pour m'enivrer de leur parfum.

Ces roses au destin fatal débordent d'ivresse tout en s'évaporant.

 

À chaque aurore, les roses s'offrent à la lumière.

Puis celles-ci se referment à chacun des crépuscules.

Mon coeur comprend leur tristesse effrayante qui me bouscule.

J'en déplore ainsi ma pauvre faiblesse qui réveillera mes prières....

 

Ô combien les mercis ne se suffiront auprès des arcs en ciel.

Les deux arcs en ciel que Dieu m'a offerts un mardi de Décembre.

Pourquoi devrais-je le taire puisque ce souvenir n'en sera de cendre ?

Pourtant aucun orage ne justifiait cet honneur qui demeurera essentiel.

 

Rien ne justifie ma faiblesse puisque chantent les rivières.

Au loin tombent les feuilles au seuil de cette triste vérité.

Vérité que je te confie, mon Amour puisque le Ciel veut l'honorer.

Les oiseaux iront frapper à ma fenêtre d'où pénétra la lumière.

 

Rien ne contrariera mes longues prières.

Le don du ciel est rarissime, et se veut d'actualité.

Mon coeur éprouve de la peine devant tous ces arbres élagués.

Loin du vent, les nids se construisent plus proches encore des rivières.

 

Ces rivières refléteront les lueurs du Soleil.

Mes larmes t'ont confié tous leurs sentiments.

Le charme te revient d'où perlera le châtiment.

Les civières ne m'empêcheront pas de t'Aimer au grand ciel....

 

Je ne cesserai d'écouter le chant des rivières.

A ta demande, je solliciterai le chant de l'espoir.

Je t'aime tellement que je chanterai même si tombe le noir.

je dénoncerai alors mes incertitudes si ce noir contrarie mes prières....

 

Jacques CORBEHEM

Le 25 Juin 2009

 

SOIF DE T'AIMER

Je te comprends et ressens le besoin d'être. Je reste à ton écoute.

À l'écoute de nos coeurs qui éprouvent et partagent la même passion.

Plus proches, on ne peut. Et pour l'heure, je repousse ainsi toute équation.

Équation dont les surprises seront de taille en décortiquant bien des doutes.

 

Le doute ne peut régner. Quoiqu'il se dispense de tout commentaire.

Pourtant ne préférerais-je la finesse qui se veut reine pour mieux t'aimer.

Les "pourquoi" sont de sagesse pour admettre cette vibrante complicité.

Complicité où baignent harmonie et valeurs, nous ne pouvons plus le taire.

 

Je voyage dans un univers inconnu.

L'inconnu est splendide tant celui-ci se partage.

Non ! Aux oui-dires, puisqu'à nos yeux ils font naufrage.

Mes rêves t'ont reconnu. Ils ne se préoccupent pas des sevrages.

 

Ivresse de cette soif de t'aimer.

Des " je t'aime " à n'en plus voir la fin.

Rien est nuisible. Bien que tu sois loin.

Paisiblement, ô combien tu es présent dans mes pensées !

 

Ô mon Amour, de toi seul ai-je besoin...!

Puissent les " toujours " en disposer autrement.

Et je cours pour t'aimer, car tu es mon prétendant.

Un parcours sans faille où les étoiles nous veulent pour témoins.

 

Jacques CORBEHEM

Mai 2009

SI JE POUVAIS I & II

SI JE POUVAIS  

 

Si je pouvais mourir.

Si je pouvais croire en la mort...!

Pourtant, je ne crois plus en la vie.

 

Si je pouvais croire en l'amour.

Si je pouvais attendre de l'amour...!

L'amour illuminerait ma vie.

 

Si tu pouvais m'aimer.

Si tu savais m'aimer...!

T'aimer ferait mon paradis.

 

Si je pouvais ne plus pleurer.

Si je pouvais ne plus verser une larme...!

Alors, peut-être, pourrais-je te voir.

 

Si je pouvais croire en toi....

Si je pouvais attendre de toi...!

Alors, peut-être, te parlerais-je d'espoir.

 

Si je pouvais te donner....

Si je pouvais recevoir...!

Alors, peut-être, pourrais-je y croire.

 

Si je pouvais te parler....

Si je pouvais t'écouter...!

 

Pourtant, je ne t'entends plus,

Parce que je ne suis plus....

 

Denain le 26 Décembre 1985.

 

 

FABRICE ET JACQUES .....jpg

 

SI JE POUVAIS  II

 

Le soleil est enfin de retour.

Les attentats font encore la une.

Le sable habillera toujours les dunes.

Je te confie ces mots, mon bel Amour....

 

Si je pouvais sauver le monde !

Les couleurs renaîtraient en nos coeurs.

L'empathie serait-elle la faille du bonheur ?

Que pour l'éternité, la chance reste féconde....

 

Le vent voudrait tant me parler.

Je lui fais face et je reçois une caresse.

Les nuages n'oublieront pas mes faiblesses.

Mais le destin cherchera ainsi à me dompter....

 

Vague de quiétude, je dois prendre du recul.

Pour l'heure, je veux garder les pieds sur terre.

Des attentats, j'en souffre. Mais que puis-je faire ?

Resurgissent mes incertitudes qui se bousculent....

 

Si je pouvais changer le monde !

Je lui composerais de la musique.

Les mots doux resteraient mélancoliques.

Mais je serai toujours d'humeur vagabonde....

 

Le bonheur a engendré ses liens.

De nos coeurs émanera la confiance.

C'est là que notre vie saisira sa chance.

Les oiseaux savoureront ce doux refrain....

 

Mon bel Amour, hissons les voiles !

Les violons chanteront pour chasser l'ennui.

Notre bonheur en deviendra un champ fleuri.

L'hymne à la vie sera peint sur une belle toile....

 

Jacques CORBEHEM

Écrit en Janvier 2011

 

16/02/2013

LE DEUIL A FRAPPÉ

Je suis venu vous déposer

Quelques écrits qui témoignent ma sincérité.

 

La tristesse peut trahir mes pensées.

Les silences viennent ainsi lustrer le cristal.

Les blouses blanches ne peuvent être loyales.

De mon bonheur émergera un climat de sérénité….

 

Je dois vous avouer

Que le deuil vient de frapper.

 

Mon neveu est décédé.

Il n’a que dix huit printemps.

Me panique la folie des temps.

Pour l’heure, je suis entièrement désappointé.

 

Jacques.

SOLEIL BLEU

Le soleil effraie les banquises.

L'Antarctique honorera ce qu'il était.

Des bateaux ont pu rejoindre leur quai.

Que jamais la brume ne s'éternise !

 

Les saisons sont perturbées.

Alors le soleil en deviendra bleu.

Mais ses rayons me brûlent les yeux.

Même notre terre en restera affolée....

 

Mon Amour, je vais hurler.

Sans toi, je m'ennuie à mourir.

Mais auprès de toi, je veux mûrir.

Jamais le ciel ne pourra nous oublier....

 

Le bonheur nous a ouvert ses portes.

Même le destin veut nous offrir ses fleurs.

Sans ton amour, ma vie serait sans saveur.

Que jamais les pathologies ne ripostent !

 

Mais le soleil effraie les banquises.

Puisse-t'il rester maître de ses ardeurs !

La terre nous laissera toujours songeurs.

Et les rumeurs déballeront leur marchandise....

 

D'amour, le soleil devient bleu.

Tu sais que ses rayons persistent.

Les sentiments du coeur sont une élite.

Toi seul sait ô combien je suis amoureux....

 

Les éléphants protègent leur ivoire.

Le fait de t'aimer me donne des ailes.

Ce soleil bleu comblera la bonté du ciel.

Mon Amour, fais confiance à notre histoire....

 

Jacques CORBEHEM

Juin 2011

LA LUMIÈRE DU TEMPS....

Je sais, le tabac est très nuisible.

Mais cela ne m'empêche pas de fumer.

Puis, les orages se mirent à me gronder.

Le soleil des amours restera alors invincible....

 

Mon Amour, le ciel m'a tout appris.

Ô combien ce soleil fera des envieux !

Une tzigane en tissera ses cheveux.

Mais le bonheur sera l'horloge de notre vie....

 

La trahison fût de passage.

Certains médecins m'ont molesté.

L'urgence fût ainsi ignorée.

Depuis, mon coeur croit aux mirages....

 

Cette trahison n'a pas d'odeur.

Hélas, elle se décèle dans les yeux.

Je refuse les refrains contagieux.

Pourtant de mon corps perlera la sueur....

 

Cette tzigane se met à chanter.

Elle attire alors toute ma confiance.

Je me mets à serrer très fort ton alliance.

Même tenaces, mes cris en furent étouffés....

 

Mon Amour, tu es ma fleur précieuse.

Tu sais, l'histoire du monde se doit de changer.

Seule l'indifférence pourrait nous contrarier.

Mais la rivière du bonheur sera toujours sinueuse....

 

La lumière du temps est une horloge.

De la maladie, je voudrais me soustraire.

Mon Trésor, tu reconnaîtras mes prières.

D'amour, ces strophes y déposeront cet éloge....

 

Jacques CORBEHEM

Écrit en Août 2011

15/02/2013

RÉAPPRENONS À VIVRE

Mon Amour, réapprenons à vivre.

Les couleurs tapisseront notre chambre.

Resteront pernicieux les méandres.

Même la nature nous offrira ses sons de cuivre….

 

Écoutons alors une chanson.

De braves gens se sentent ô combien perdus.

Ensemble évitons les sentiers battus !

Crois en ce ciel : il nous montre sa compassion….

 

Notre terre est souffrante.

Une pluie de météorites l’a agressé.

Les survivants sont désemparés.

Mais la dévotion du vent fût très éloquente….

 

La vie est un vaste univers.

Les cicatrices du temps devront se refermer.

La lumière est un chant de liberté.

Que jamais les larmes du ciel n’effacent nos repères !

 

Notre terre s’adresse aux victimes.

La colère n’engendrera rien de convainquant.

Est à même à m’effrayer la vue du sang.

Mais le soleil nous invitera à suivre ses consignes….

 

Mon Amour, réapprenons à vivre.

Le bonheur est pour moi une moisson éternelle.

Chut ! Les étoiles nous jouent du violoncelle.

Dans la jungle qu’est le monde se tourne un chapitre….

 

Je te voue mes pensées qui te sont fidèles.

Mon Amour, la passion est faite de marées hautes.

Tel un conte pour enfants, l’histoire se raconte.

Que jamais personne n’éteigne l’azur précieux de ce ciel….

 

Jacques CORBEHEM

 

14/02/2013

LES PORTES DU CIEL

 

Le soleil aime son rôle.

Hélas, je ne peux qu’imaginer les couleurs. 

Le respect est un nid d’honneurs.

Est à même à me surprendre un oiseau qui me frôle….

 

Je poétise alors avec le ciel.

Dieu me donnera probablement son accord. 

La sensibilité me tuera sans remords.

Que m’enlacent les nuages pour trouver le sommeil !

 

La sérénité m’ouvre enfin ses portes.

L’indulgence n’est qu’une première approche.

À une belle étoile, mon cœur s’accroche.

Que dans ses hésitations, les saisons ne ripostent ! 

 

Aimer reste ma priorité.

Les roses me chantent la lumière. 

Le bonheur est une croisière.

Mais les obstacles pourront devenir meurtriers….

 

Le ciel est immortel.

Viennent d’éclore les fleurs de vérité.

De l’harmonie naît la complicité.

Mais ô combien l’amour se doit d’être éternel….

 

Maman, ta joie fût sans limite.

La lune aime les amours clandestines. 

L’indulgence n’est plus orpheline.

Saches que les portes du ciel me furent interdites…. 

 

Le soleil prend son rôle au sérieux.

Mais je me dois de savourer ce beau spectacle. 

Ô mon Amour, la vie en soi est un miracle.

Que l’encre du bonheur n’explore plus jamais les adieux !

 

Jacques