Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2013

SI JE POUVAIS I & II

SI JE POUVAIS  

 

Si je pouvais mourir.

Si je pouvais croire en la mort...!

Pourtant, je ne crois plus en la vie.

 

Si je pouvais croire en l'amour.

Si je pouvais attendre de l'amour...!

L'amour illuminerait ma vie.

 

Si tu pouvais m'aimer.

Si tu savais m'aimer...!

T'aimer ferait mon paradis.

 

Si je pouvais ne plus pleurer.

Si je pouvais ne plus verser une larme...!

Alors, peut-être, pourrais-je te voir.

 

Si je pouvais croire en toi....

Si je pouvais attendre de toi...!

Alors, peut-être, te parlerais-je d'espoir.

 

Si je pouvais te donner....

Si je pouvais recevoir...!

Alors, peut-être, pourrais-je y croire.

 

Si je pouvais te parler....

Si je pouvais t'écouter...!

 

Pourtant, je ne t'entends plus,

Parce que je ne suis plus....

 

Denain le 26 Décembre 1985.

 

 

FABRICE ET JACQUES .....jpg

 

SI JE POUVAIS  II

 

Le soleil est enfin de retour.

Les attentats font encore la une.

Le sable habillera toujours les dunes.

Je te confie ces mots, mon bel Amour....

 

Si je pouvais sauver le monde !

Les couleurs renaîtraient en nos coeurs.

L'empathie serait-elle la faille du bonheur ?

Que pour l'éternité, la chance reste féconde....

 

Le vent voudrait tant me parler.

Je lui fais face et je reçois une caresse.

Les nuages n'oublieront pas mes faiblesses.

Mais le destin cherchera ainsi à me dompter....

 

Vague de quiétude, je dois prendre du recul.

Pour l'heure, je veux garder les pieds sur terre.

Des attentats, j'en souffre. Mais que puis-je faire ?

Resurgissent mes incertitudes qui se bousculent....

 

Si je pouvais changer le monde !

Je lui composerais de la musique.

Les mots doux resteraient mélancoliques.

Mais je serai toujours d'humeur vagabonde....

 

Le bonheur a engendré ses liens.

De nos coeurs émanera la confiance.

C'est là que notre vie saisira sa chance.

Les oiseaux savoureront ce doux refrain....

 

Mon bel Amour, hissons les voiles !

Les violons chanteront pour chasser l'ennui.

Notre bonheur en deviendra un champ fleuri.

L'hymne à la vie sera peint sur une belle toile....

 

Jacques CORBEHEM

Écrit en Janvier 2011

 

Les commentaires sont fermés.