Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2013

LES FLEURS DU JARDIN

Nos coeurs, unis pour la vie, vivent leur passion.

Elle sera toujours attisée par des feux de braise.

Les nouvelles du monde n'ont pas le goût de fraise.

Elles sont affreuses. Nous réclamons une récréation....

 

A peine parti, mon Amour, déjà je pleure, tel un enfant.

J'éteins la radio pour ne plus entendre ses nouvelles.

Elles font barrage à notre bonheur. Et en perlera le ciel.

Le printemps tarde à venir : nous l'attendrons sagement.

 

Les catastrophes battent tous les records.

Les médias s'en empareront en relatant les faits.

Les éléments retrouveront-ils leur havre de paix !

Pourtant la lumière vaudra toujours son pesant d'or....

 

La pollution et le nucléaire détruisent notre planète.

Il ne faut pas être stupides pour tout comprendre.

Les dommages causés ne pourront pas se défendre.

Les vents ont su s'exprimer. Le meilleur, je le souhaite....

 

Les notes du vent se sont ainsi gravées.

Son chant fût vertigineux : il a érodé les roches.

Puissions-nous ensemble lui en faire le reproche !

Dès lors, nos larmes pourront toutes se sécher....

 

Mon trésor, ces faits déstabilisent nos coeurs.

Nous planterons nos dahlias dans notre jardin.

Les erreurs devront ainsi rebrousser leur chemin.

Le chagrin est vénéneux. Mais pousseront nos fleurs....

 

Mon Amour, les éléments n'ont peur de rien.

Une éclipse viendra pour éblouir les étoiles....

Elles demeureront amoureuses : elles sont loyales.

Et les pétunias embelliront nos lendemains....

 

Jacques CORBEHEM

 

Les commentaires sont fermés.