Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2013

LE CHANT DES TZIGANES

L'espoir a pour repère ses balises.

Mon Amour, je dois passer aux aveux.

Je m'efforcerai de ne pas être trop ennuyeux.

Rassures-toi ! Me rafraîchira le froid des banquises....

 

Il y a longtemps que cela me trotte dans la tête.

Les médecins m'ont fait passer pour un toxicomane.

En ma mémoire restera ancré le chant des tziganes.

J'en ai retenu la sagesse qui demeurera honnête....

 

Depuis, j'ai bien appris à me confier. 

Mon bel Amour, tu es l'étoile de ma vie. 

Quand on aime, tout nous semble acquis. 

Eh non ! Notre ciel ne pourra rien oublier.... 

 

Je brise ainsi la chaîne des "pourquoi".

Mon coeur lâche l'encre des amertumes.

Nos liens tissent la toile d'une vie commune. 

Je connais enfin ta réponse, mon élégant Roi....

 

La lune gère les marées océanes.

Mon Amour, tu deviens mon seul guide.

Tu sais bien que sans toi ma vie serait insipide.

Je t'invite ainsi à découvrir le chant des tziganes....

 

Tu verras les nuages en apesanteur.

Les rivages voisins nous transporteront.

Les oiseaux migrateurs nous reviendront.

Les mots d'amour seront les initiales du bonheur....

 

Nos espoirs ont retrouvé leurs balises. 

Mon Amour, je t'invite dans mon univers. 

Je pense que nous avons tellement à faire. 

Que le chant des tziganes séduise les banquises !

 

Jacques CORBEHEM

 

Les commentaires sont fermés.