Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2013

LA FOLIE DES CROISADES

Avec ardeur, le soleil se cache.

En fermant les yeux, j’entends chanter l’océan.

La colère existe depuis la nuit des temps.

La trame de ces mots ne fait pas de moi un lâche….

 

Mes rêves ont ainsi soif de liberté.

L’homme que je suis ne les compte plus.

Le froid hivernal me parle de sa vertu.

Ça, personne ne pourra jamais la lui retirer….

 

Les docteurs m’ont posé trop de questions.

Je crois qu’ils voulaient que je parte en croisade.

Hélas, elle ne fût pas une partie de rigolade.

Mais les souvenirs sont la récolte de mes émotions….

 

La mélancolie est un jardin privé.

Mon ciel s’impatiente de la venue des nuages.

Ces docteurs ont ignoré mon naufrage.

Ça, même le vent ne voudra jamais le leur pardonner….

 

Des promesses ont envahi mon ciel.

Les abeilles dorment toujours dans leur ruche.

Qui a osé me prendre pour une autruche ?

Indécise, cette strophe aura la saveur du miel….

 

Maman, le soleil s’impose.

Il veut préserver la beauté des prairies.

Comme toi, les fleurs sont jolies.

Je veux voir s’éclore les boutons de roses….

 

Mon bel Amour, je me sens si fragile.

La folie des croisades est parfois dangereuse.

Les brimades sont-elles devenues furieuses ?

Seul notre bonheur rend ma terre ô combien fertile….

 

Jacques CORBEHEM

Mercredi 09 Janvier 2013

Les commentaires sont fermés.