Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/01/2013

LA FRAÎCHEUR DES BLÉS

J’entends le flamenco du vent.

Je crois que notre planète bleue est inquiète.

Un scientifique mènera alors une enquête.

Hélas, les enfants jouent dans la cour des grands. 

 

Élégant, le respect disparaît.

Le silence des prêtres a soif de prières.

Le monde veut croire en la lumière.

Désormais, notre terre n‘appréciera que la paix….

 

Les oiseaux ressentent ma peine.

L’empathie des siècles est phénoménale.

Le bonheur rend hommage aux étoiles.

La magie d’un sourire purifiera l’eau des fontaines….

 

Je crois déplorer les discordes.

Elles ont souvent un goût de fruits amers.

Elles se doivent de rester éphémères.

Je veux ignorer les vipères qui me mordent….

 

L’azur du ciel n’est pas qu’un rêve.

Je crois imaginer la beauté de mes horizons.

Dans la jungle, j’entends le cri des lions.

Comme nous, les animaux craignent les glaives….

 

Maman, je ne peux faire mon deuil.

La joie de notre complicité se doit d’être éternelle.

Ô combien notre amour est inconditionnel.

Les souvenirs de notre vie rempliront bien des feuilles….

 

Lorsque tombe la nuit, je ne m’endors.

Mon Amour, pourquoi la vie est-elle si étrange ?

Le bonheur et la joie font danser les anges.

Humons la fraîcheur des blés ondulants des aurores….

 

Jacques CORBEHEM

Vendredi 04 Janvier 2013

Les commentaires sont fermés.