Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2013

L'ÉQUATION DU SILENCE

 

Non ! Je n’ai pas perdu la raison.

La terre a caché précieusement ses diamants.

Mais le soleil pleure en m’interrogeant.

Je devais savoir qu’il fait le bonheur des saisons….

 

Entre lui et moi s’instaure une confiance,

Une confiance qui ne s’octroie aucune équivoque.

Dans les banquises s’y plaisent les phoques.

Mais pourquoi les docteurs abusent-ils de ma patience ?

 

Le soleil me fait un large sourire.

Il sait que les docteurs me pondent des salades.

La terre me dit : détester les bousculades.

Je comprenais que personne ne se devait de subir….

 

Le ridicule a identifié ses équipiers.

Un regrettable silence prend alors naissance.

La trahison n’a jamais fait preuve de bon sens.

Je devais le savoir : les docteurs m’avaient délaissé….

 

Le fruit de leur négligence est dérisoire.

Les douleurs et la peur vont-elles bien ensemble ?

Dans la tourmente qui est mienne, je tremble.

Je le savais, le soleil voulait comprendre mon histoire….

 

Maman, je te sens si proche de moi.

Tels les oiseaux, mon âme se met à voyager.

Même les montagnes se mirent à chanter.

Que la dignité du bonheur puisse me dicter ses lois….

 

L’équation des silences est sans logique.

Ô mon tendre Amour, ta présence comble ma vie.

Les vagues océanes découvrent la courtoisie.

Mais les erreurs médicales seront toujours tragiques….

 

Jacques CORBEHEM

Samedi 22 Décembre 2012

Les commentaires sont fermés.